Open d'Australie : Bartoli éliminée, aucune française en 8e

Battue 6-7, 6-3, 6-4 par la Russe Ekaterina Makarova, la n°11 mondiale était déjà la seule Française au troisième tour et aussi la dernière à avoir atteint les huitièmes de finale à Melbourne.

T.B. avec AFP
Le 18/01/2013 à 6:37
Mis à jour le 18/01/2013 à 12:52
Marion Bartoli (PETER PARKS / AFP)

Avec l'élimination vendredi de Marion Bartoli au troisième tour, il n'y aura aucune Française en huitièmes de finale pour la quatrième année de suite à l'Open d'Australie.

Battue 6-7, 6-3, 6-4 par la Russe Ekaterina Makarova, la N.11 mondiale était déjà la seule Française au troisième tour et aussi la dernière à avoir atteint les huitièmes de finale à Melbourne, en allant jusqu'en quarts en 2009.

Ces chiffres soulignent une nouvelle fois les difficultés du tennis féminin français qui, hormis Bartoli, a sévèrement piqué du nez depuis le départ à la retraite d'Amélie Mauresmo, victorieuse en 2006 en Australie.

Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, 19 ans, peinent encore à confirmer les espoirs placées en elles, même si la première a mis la nez à la fenêtre avec un deuxième tour à Melbourne, la deuxième ayant été éliminée d'entrée.

"Le circuit est de plus en plus dur"

"Le circuit est de plus en plus dur, il y a beaucoup de filles qui jouent bien", a estimé Bartoli, seule Française du Top 40 mondial.

Vendredi, l'Auvergnate a "tout donné sur le plan mental" mais son niveau de jeu était "trop insuffisant" pour espérer mieux face à Makarova, 19e mondiale et quart de finaliste sortante, contre qui elle avait pourtant gagné leurs deux précédentes rencontres en ne perdant à chaque fois que deux jeux.

"Je n'ai pas bien joué du tout, mais j'ai essayé de me battre avec les moyens du bord", a insisté Bartoli qui a réussi deux remontées fantastiques, pour gagner le premier set après avoir été mené 5-3, 40-0 et pour revenir de 5-0 à 5-4 dans le troisième en sauvant trois balles de match.

Mais ses nombreuses fautes directes et ses treize double-fautes l'ont finalement empêchée d'aller plus loin, et le tennis féminin français avec.

>> Tout le sport, sur RMC Sport

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?