L'UCI dissout sa commission d'enquête indépendante

L'Union cycliste internationale enterre la commission indépendante qui devait enquêter sur le rôle joué par ses dirigeants dans le scandale Armstrong,

L.C
Le 29/01/2013 à 7:11

Coup de théâtre du côté d'Aigle en Suisse, siège de l'UCI. L'Union cycliste internationale a annoncé lundi soir qu'elle enterrait la commission indépendante mise sur pied en novembre, et qui devait faire la lumière sur les accusations de dopage dont a fait l'objet l'UCI dans la foulée de la chute de Lance Armstrong.

L'UCI poursuit en disant qu'une commission "Vérité et réconciliation" sera créée en remplacement de la première structure mort-née. La nouvelle entité, qui se fera avec l'AMA, vise à établir les conditions légales d'une amnistie des coureurs désireux de briser la loi du silence. Trois mois de perdus pour une tentative de nettoyage du cyclisme décidément bien chaotique.

Dissolution "avec effet immédiat"

"Etant donné cette situation, le Comité directeur de l'UCI décide aujourd'hui que la fédération ne peut pas financer une procédure dont les résultats seront vraisemblablement rejetés par un acteur majeur du monde du cyclisme. Nous avons donc pris la décision de dissoudre la commission indépendante avec effet immédiat", a souligné le vice-président de l'UCI, Pat McQuaid.

 

Toute l'actu Sport

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?