Laporte : « Parler de doublé fait crétin »

Manager de Toulon et membre de la Dream Team RMC Sport, Bernard Laporte se montre sceptique quant aux chances du RCT de remporter à la fois la H Cup et le Top 14. Il évoque également son avenir au sein du club varois.

Bernard Laporte
Le 28/04/2014 à 21:43

Victorieux du Munster (24-16), dimanche en demi-finale de la H Cup, le RCT peut envisager de remporter le trophée pour la seconde année de suite, le 24 mai face aux Saracens. Leader du Top 14 avant la dernière journée du championnat, le club varois peut même rêver de réaliser un doublé historique. Difficile à imaginer toutefois pour Bernard Laporte : « Mathématiquement oui, on peut parler de doublé. Mais c’est impensable d’y songer une seconde quand on fait du sport de haut niveau. Les Saracens sont une véritable machine. Ils caracolent en tête du championnat anglais. C’est un club ambitieux. Parler de doublé fait crétin. Le sport de haut niveau, c’est toujours une remise à niveau. En Top 14, le sixième peut être champion de France. Evidemment, remporter une deuxième H Cup d’affilée est réalisable. Il y a une chance sur deux. Mais quand on parle du doublé Top 14-H Cup, je me dis que vous êtes fous. »

Le membre de la Dream Team RMC Sport est par ailleurs revenu sur les mauvaises passes du club varois, qui l’ont poussé à hausser le ton cette saison : « On a eu des réunions musclées. Après la défaite à Oyonnax (25-22, le 28 septembre), je ne sentais pas l’envie. J’ai dit aux joueurs que rien n’était acquis. Après le match contre Grenoble (21-22, le 4 janvier), on a eu une grosse discussion. On a parlé. Par moments, on s’est rentré dedans. »

« Le mérite revient aux jeunes »

Mais Bernard Laporte est loin de s’attribuer tous les lauriers. A son sens, le RCT doit son excellente saison à certaines de ses plus jeunes pépites : « Tout le mérite revient aux joueurs, et notamment aux jeunes. Ce sont les jeunes qui nous ont sortis du fossé. Ils sont passés devant les vieux et ils ont créé une véritable émulation, alors qu’on s’était un peu endormi. Je pense à Levan Chilachava, Konstantin Mikautadze, Virgile Bruni. On ne les attendait pas. »

De jeunes pousses qui auront encore l’occasion de briller sous les yeux de Bernard Laporte. Arrivé aux abords de Mayol à l’été 2011, l’ancien sélectionneur des Bleus, a également confirmé qu’il devrait diriger les Rouge et Noir encore deux saisons : « J’ai dîné avec Mourad Boudjellal mercredi soir. Je vais prolonger avec Toulon jusqu’en 2016. Il aurait aimé que j’aille plus loin encore. Je lui ai fait part de mon projet de me présenter à la présidence de la Fédération en 2016. Il m’a dit qu’il m’aiderait dans ce challenge. J’ai donc accepté mais avec un aménagement de mon temps de travail, pour ma vie de famille. J’ai senti qu’il voulait vraiment que je reste. Ce n’est pas fait mais on va trouver un terrain d’entente. »

Chabal : « Qui pourrait venir chercher Toulon ? »

Pour Sébastien Chabal, cela va de soi, le RCT remportera la H Cup et le Top 14. « Je pense que Toulon est taillé pour gagner ces deux compétitions, juge le membre de la Dream Team RMC Sport. Sur les matchs à enjeu, je ne vois pas qui pourrait venir les chercher. C’est une machine en route, faite pour gagner. Quelle que soit la composition de ce groupe, il gagne. Le rugby a l’air facile et beau à regarder quand c’est comme ça. Tu sens une véritable sérénité qui se dégage de ce groupe. »

Toute l'actu Sport

La question du jour

Avez-vous fait de bonnes affaires pendant les soldes?