Lance Armstrong tourne la page

Le coureur cycliste abandonne les poursuites contre l'Usada, l'agence américaine antidopage. Il pourrait être dépossédé de ses titres et être radié à vie du cyclisme.

Mélissa Collado
Le 24/08/2012 à 14:37
Mis à jour le 24/08/2012 à 14:48

Lance Armstrong abandonne les poursuites contre l’Usada, l’agence américaine antidopage. Il pourrait être dépossédé de ses 7 titres de vainqueur du Tour de France et radié à vie du cyclisme. L’Usada peut continuer son enquête à son sujet.

"Aujourd’hui, je tourne la page". Lance Armstrong a annoncé sa décision : il ne va pas faire appel. Lundi, le tribunal d’Austin au Texas a rejeté sa plainte contre l’agence antidopage américaine. L’Usada l’accuse de dopage. Elle affirme posséder des preuves concrètes.

"La décision d'Armstrong ressemble à un aveu de culpabilité"

Malgré son abandon Lance Armstrong continue de clamer son innocence. Selon certains experts il a baissé les bras pour une raison: ne pas écorner son image. S’il était allé jusqu’au procès l’ancien cycliste aurait dû réfuter les preuves.

Le patron de l'Agence mondiale antidopage (AMA), John Fahey, a regretté que Lance Armstrong n'ait pas été entendu "par un tribunal en audience publique dans le cadre d'une procédure juste", tout en soulignant à la radio australienne ABC que la décision du coureur ressemble fort à un aveu de culpabilité. "Il ne peut y avoir d'autre interprétation", a-t-il dit.

"Son incapacité à réfuter les charges a permis à l'Usada de considérer cela comme un aveu de culpabilité et d'imposer des sanctions", a-t-il ajouté.

Toute l'actu Sport

La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?