L’homme araignée escalade la plus haute tour de France

Le "Spiderman" français a escaladé jeudi la plus haute tour de France. La tour First à La Défense. Comme à son habitude, Alain Robert n’a utilisé ni corde, ni autre protection.

Magali Chalais | François Simoès
Le 11/05/2012 à 10:51
Mis à jour le 11/05/2012 à 11:00

Sous le regard de plusieurs centaines de personnes, le "Spiderman" français a encore réussi son défi.

En une cinquantaine de minutes, Alain Robert a gravi les 231 mètres de la tour First situé dans le quartier d’affaire de la défense. Il s’agit du plus haut gratte-ciel de France.

Lors de son ascension, il a apporté avec lui seulement une bouteille d’eau et de la poudre anti-transpirante comme celle utilisée par les gymnastes.

A mains nues et sans le moindre matériel d’assurage, il s’est d’abord aidé d’un tuyau de gaz, avant d’attaquer l’aile la plus coriace.

Sur le toit du building, l’homme araignée a parlé d’une  « escalade fatigante » mais pas extrême. Pour preuve, il a même  répondu à plusieurs appels sur son portable pendant l’ascension.

Ce jeudi, il n’y a pas eu de forces de l’ordre pour l’accueillir. L’ascension était légale. Le propriétaire de la tour avait donné son accord. Le prochain défi du "Spiderman" est probablement celui de Zagreb.

Toute l'actu Sport

La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?