Italie-France : Evra veut un nouveau départ

Le défenseur de l'équipe de France Patrice Evra veut croire à sa "nouvelle carrière en Bleu."

Alexis Toledano avec J.R. et J.S.
Le 14/11/2012 à 6:51
Mis à jour le 14/11/2012 à 6:52

Football : Didier Deschamps, l'Italien


II ne s’était pas présenté face à la presse en tant que joueur de l’équipe de France depuis l’Euro. Cet Euro très mitigé pour les Bleus, lors duquel il avait perdu sa place de titulaire au profit de Gaël Clichy après le premier match de poule face à l’Angleterre (1-1).

Avant la rencontre amicale de mercredi en Italie, Patrice Evra est enfin sorti de sa réserve. Entre ombre et lumière. Souriant pour parler du nouveau départ de l’équipe de France et bien plus véhément au moment d’évoquer le mandat de Laurent Blanc.

"Cet Euro m'a fait beaucoup de mal, lâche sans ambages le latéral gauche tricolore. On avait bien débuté contre l'Angleterre et après je me suis retrouvé sur le banc. Je pensais jouer contre l'Espagne (en quart de finale, ndlr). Il faut être pro jusqu'au bout, ce n'est pas facile. J'ai essayé d'en parler à l'intéressé (Laurent Blanc) mais je n'ai pas réussi à avoir d'explication".

La déception est énorme. Sa détermination n’en est que plus grande aujourd’hui : "Je me suis dit que je devais passer par ces moments pour débuter une nouvelle carrière en Bleu."

La renaissance avec Deschamps

Une nouvelle carrière en Bleu… Le terme est fort. Et révélateur du sentiment de renaissance qu’inspire la prise de pouvoir de Didier Deschamps à Patrice Evra.

"Depuis que Deschamps a pris les commandes, je parle avec une personne qui me regarde avec des yeux différents, qui me connaît en tant qu’homme. Là je sais que je suis jugé sur les prestations sur le terrain et c’est ça le plus important".

Chacune de ses paroles trahit une certaine rancœur envers son ancien sélectionneur. Mais l’ex-Monégasque souhaite à présent se tourner vers l’avenir et surfer sur la vague d’enthousiasme qu’a provoqué le nul très encourageant face à l’Espagne en qualification (1-1).

"L’Espagne, c’est juste un match, et l’objectif reste la qualification pour le Mondial. Mais commencer sur de telles bases fait vraiment plaisir. J'ai toujours dit que j'avais envie de gagner quelque chose avec mon pays. Finir ma carrière sans rien gagner serait un échec pour moi". Avec Deschamps aux manettes, la balle semble maintenant dans son camp…

Les bons plans avec iGraal

Code promo Zalando
Vos baskets de sport à petit prix
Code promo Spartoo
Economisez sur vos tenues de sport
Code promo 3 Suisses
Surfez sur les tendances shopping
Code promo La Redoute
Accessoires sportifs pour toute la famille
La question du jour

Faut-il dissoudre la LDJ, Ligue de défense juive?