H Cup : Toulon s’offre un coin de soleil

Bousculé en championnat, Toulon a profité de la trêve européenne pour se remettre la tête à l’endroit. Les tenants du titre l’ont emporté ce samedi sur la pelouse d’Exeter (14-9) et reprennent à Cardiff les commandes de la poule 2 avant les matchs retour.

PTa avec LD à Exeter
Le 07/12/2013 à 18:35

Toulon avait à cœur de se reprendre. A cœur de montrer que la défaite de samedi dernier au stade Jean-Bouin contre le Stade Français (23-0) relevait de l’accident. Malmenés par leur président Mourad Boudjellal, qui avait critiqué la nullité de la mêlée du RCT, les avants varois avaient une revanche à prendre. Trêve de Top 14 oblige, c’est en Coupe d’Europe, à l’occasion d’une double confrontation contre Exeter, qu’ils avaient la possibilité de faire mentir leur président. Piqué au vif, Toulon s’est finalement imposé sur la pelouse des Anglais (14-9). Il restera à faire aussi bien à Mayol le week-end prochain pour valider ce bon résultat et confirmer sa place de leader de la poule 2.

Battu lors de la deuxième journée à Cardiff (19-15), Toulon savait qu’il n’avait plus le droit à l’erreur et que toute performance à l’extérieur était bonne à prendre. « Bernard (Laporte) nous avait parlé de huitième de finale, confie Mathieu Bastareaud, élu homme du match. Rien n’est joué car il reste trois rencontres. C’est pour l’instant un ballotage favorable, mais il faut rester concentré. Il faudra assurer la semaine prochaine contre une équipe qui n’a plus rien n’à perdre. Ça va envoyer de partout. A nous d’être prêts. » Son entraîneur reprend : « L’esprit collectif, je le retiens tous les jours. Je les aime mes joueurs. J’espère qu’ils m’aiment aussi. On a envie de pleurer et de souffrir ensemble. »

Habana se claque

Les choses ont pourtant été longues à se dessiner. Même si Florian Fresia a inscrit le seul essai de la rencontre dès la 4e minute, Toulon a coup sur coup perdu Bakkies Botha, Craig Burden et Bryan Habana. Victime d’un claquage à la cuisse gauche, l’ailier sud-africain en a sans doute joué son dernier match de l’année. Quant à Jonny Wilkinson, il a enchainé les ratés, totalisant un 1/5 avant l’entrée dans le money-time et un drop salvateur à cinq minutes de la fin. Leader de sa poule avant les matchs retour et notamment deux matchs à jouer à domicile, le tenant du titre a sans doute fait le plus dur. Et si le chemin de la guérison passait par la Coupe d’Europe ?

A lire aussi :

>>> Toute l'actualité du rugby

>>> L'actualité du Top 14

>>> L'actualité de la H Cup

Toute l'actu Sport

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?