Foot : David Beckham rejoint le PSG

Le milieu de terrain anglais s'est engagé jeudi avec le club parisien pour cinq mois. En conférence de presse jeudi, il a révélé ses attentes pour la fin de saison.

Mathilde Tournier avec AFP
Le 31/01/2013 à 17:50
Mis à jour le 31/01/2013 à 18:42

Beckham à l'hôpital où le PSG fait passer ses visites médicales - 31/01


Beckham : deux décennies à faire briller les plus grands clubs - 31/01


Un "spice boy" pour relever la fin de saison de Ligue 1. Libre depuis décembre, le milieu de terrain anglais de 37 ans David Beckham s'est engagé jeudi avec le PSG pour une durée de cinq mois, a annoncé le club parisien lors d'une conférence de presse au Parc des Princes en présence du joueur.
   
L'hiver dernier, l'ancien capitaine de l'équipe d'Angleterre avait déjà failli signer à Paris. Il avait finalement choisi de rester outre-Atlantique, à Los Angeles, où il avait signé en 2007. Puis, en décembre, David Beckham avait décidé de refermer une parenthèse américaine de cinq saisons et demie sur un deuxième titre de champion des Etats-Unis.

Pressé de jouer avec Zlatan

Durant sa conférence de presse, la star anglaise a admis avoir reçu "beaucoup d'offres, probablement plus" que durant le reste d'une carrière déjà bien remplie. On se souvient notamment que l'A. S. Monaco lui avait fait les yeux doux l'automne dernier. S'il a finalement jeté son dévolu sur le Paris SG, c'est selon lui parce que le club "va avoir beaucoup de succès dans les 10, 15, 20 ans à venir".

Autre curiosité qui l'a poussé vers le club parisien : la présence de l'international suédois du PSG Zlatan Ibrahimovic. "C'est un joueur avec lequel j'ai hâte de jouer. J'ai toujours pensé, quand il était jeune et que je jouais contre lui avec l'Angleterre contre la Suède, qu'il pouvait être l'un des meilleurs joueurs du monde. C'est un joueur très spécial. Il y a d'ailleurs beaucoup de talents dans cette équipe."

Un projet sportif et caritatif

David Beckham a en outre précisé que son salaire, dont le montant n'a pas été précisé, allait être reversé à une association caritative. "Je ne vais pas toucher de salaire pendant ces cinq mois au PSG", a-t-il précisé.

"Ce sera des dons fait à des oeuvres de charité pour les enfants avec lesquelles le PSG travaille. Je suis fier de pouvoir faire cela. J'aime pouvoir aider les enfants en difficulté, le PSG aussi, on s'est retrouvés sur ce projet commun qui ne s'est pas encore fait ailleurs."

Il ne va pas réclamer sa place sur le terrain

Et il a déjà prévenu : en vrai gentleman, il ne réclamera pas à tout prix sa place sur le terrain. "Je ne me vois pas comme un titulaire. Dans tous les clubs où je suis arrivé, je ne me suis jamais vu comme titulaire. Je vais travailler dur, me donner à 150%, et ensuite le coach décidera de la façon dont il veut me faire jouer", a-t-il promis.

Après quelques semaines sans compétition depuis son départ de Los Angeles en décembre, le milieu de terrain a estimé qu'il lui faudrait "quelques semaines" avant d'être "100% physiquement". "J'ai encore quelques choses à régler en Angleterre, avec mes enfants à l'école notamment. Je me suis entraîné ces derniers temps avec [le club londonien] Arsenal, donc ça ne devrait pas trop prendre de temps."

Numéro 32

Quant à finir sa carrière au PSG ? Pour le moment, Beckham laisse planer l'incertitude. "Je ne sais pas si ce sera mon dernier contrat, a-t-il admis. Les gens vont spéculer là-dessus, mais ils le font depuis des années. On verra."

En attendant, David Beckham va revêtir le numéro 32 pour la seconde partie de la saison de Ligue 1, un championnat qu'il a qualifié de "serré". Après les championnats anglais (avec Manchester United), espagnol (avec le Real Madrid), américain (avec le L. A. Galaxy) et italien (avec le Milan A. C.), le voilà parti pour un nouveau "défi".

Les bons plans avec iGraal

Code promo Zalando
Vos baskets de sport à petit prix
Code promo Spartoo
Economisez sur vos tenues de sport
Code promo 3 Suisses
Surfez sur les tendances shopping
Code promo La Redoute
Accessoires sportifs pour toute la famille
La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?