F1 : Vettel, plus jeune triple champion du monde de l'histoire

A l'issue d'un Grand Prix épique, Sebastian Vettel a décroché un troisième titre de champion du monde consécutif ce dimanche au Brésil. A 25 ans, l'Allemand se taille une place dans la légende de la F1.

A. J.
Le 25/11/2012 à 19:16

Le bitume d’Interlagos s’en souviendra longtemps. Ce dimanche, l’asphalte brésilien a été le théâtre d’une course de légende. Soixante et onze tours de folie, marqués par de nombreux rebondissements, au bout desquels Sebastian Vettel a décroché son troisième titre de champion du monde consécutif.

Quatrième sur la grille, le pilote Red Bull s’est pourtant fait une belle frayeur en tout début de course. Peu après le départ, l’Allemand a été pris dans un accrochage qui a légèrement endommagé sa voiture. Après s’être retrouvé en dernière position, il a effectué une remontée tonitruante pour terminer 6e.

Sous une pluie intermittente, son rival pour le titre Fernando Alonso a tout donné. Mais sa 2e place, derrière la McLaren de Jenson Button, n’a pas suffi. L’Espagnol de chez Ferrari devra encore attendre pour rafler la troisième couronne de sa carrière.

Passation de pouvoir avec Schumacher

A 25 ans, Sebastian Vettel, qui a remporté cinq victoires cette année, devient le plus jeune triple champion du monde de l’histoire. Un couronnement en forme de passation de pouvoir. A l’heure où le prodige d’Heppenheim confirme son hégémonie sur le paddock, Michael Schumacher range officiellement son volant. Comme un symbole, "Baby Schumi" a d’ailleurs dépassé son modèle à 6 tours de l’arrivée...

Pour la dernière course de sa carrière, le septuple champion du monde a tout de même accroché la 7e place dans la banlieue de Sao Paulo. A 43 ans, l’ancienne gloire de Ferrari va pouvoir suivre la prochaine saison avec une certitude : la relève allemande est définitivement assurée.

Toute l'actu Sport

La question du jour

Selon vous, le gouvernement Valls conduit-il une politique d’austérité?