Euro 2012 : les Pays-Bas n’ont plus le droit à l’erreur

Après leur défaite face aux Danois (1-0), les Pays-Bas n’ont plus d’autre alternative que la victoire contre l’Allemagne ce soir à 20h45. Dans une formation où les individualités ont tendance à primer sur le collectif, la préparation du match s’avère compliquée à gérer.

Alain Alexandre - RMC Sports
Le 13/06/2012 à 16:57
Mis à jour le 13/06/2012 à 17:00

Du côté des Pays-Bas, l’heure n’est plus à la rigolade. Avant d’affronter l’Allemagne ce mercredi à Kharkov (20h45), c’est même l’heure de la mobilisation générale pour Bert Van Marwijk et ses hommes. Après un parcours qualificatif presque parfait avec neuf victoires et un nul en dix rencontres, ainsi que 37 buts marqués (meilleure attaque des éliminatoires), les Hollandais se sont avancés vers l’Euro remplis de certitudes. Un sentiment qui s’est peut-être même transformé en arrogance à l’heure de croiser la route du Danemark samedi dernier.    

Plus que leur défaite face à l’équipe de Morten Olsen (0-1), c’est en effet par leur prestation que les vice-champions du monde ont inquiété. Si les tentatives ont été nombreuses (28 tirs), le manque d’efficacité a été criant avec seulement huit frappes cadrées. Une statistique indigne de l’armada offensive néerlandaise, composée notamment de Robin Van Persie, Arjen Robben ou encore Wesley Sneijder. "Offensivement, nous avons très bien joué, s’enthousiasme quand même le sélectionneur batave. On a tout essayé. Ce n'était pas possible de faire plus. Mais seuls les buts comptent." Avec Klaas-Jan Huntelaar, Rafael Van der Vaart ou encore Dirk Kuyt sur le banc de touche, Bert Van Marwijk dispose toutefois de nombreuses options pour rectifier le tir. Mais paradoxalement, c’est peut-être là que le bât blesse.

Van der Vaart : "J’ai le droit d’exprimer ma déception"

Croulant sous les talents offensifs, la sélection Oranje connaît de véritables guerres intestines. Après avoir exprimé publiquement son mécontentement d’être remplaçant alors qu’il a terminé meilleur buteur de la Bundesliga (29 buts), Klaas-Jan Huntelaar a séché le dernier point presse. Une rencontre avec les journalistes à laquelle s’est présenté Rafael Van der Vaart, et où il n’a pas mâché ses mots.

"Je suis très déçu, a lancé le meneur de jeu. L'entraîneur a ses préférences, je n'en fais pas partie et je ne pense pas que cela va changer. Nous avons vu ces dernières années que l'entraîneur ne change pas facilement son équipe. C'est très bien pour les joueurs de base, mais beaucoup moins pour ceux qui doivent s'assoir sur le banc. Je continue à me donner à 100%, mais j'ai le droit d'exprimer ma déception." Pas le meilleur moyen de préparer un match où un second faux pas sera interdit pour espérer se qualifier pour les quarts de finale. Qui plus est face aux Allemands, rivaux éternels des Néerlandais et par qui ils ont été étrillés en novembre dernier (3-0).

Les bons plans avec iGraal

Code promo Zalando
Vos baskets de sport à petit prix
Code promo Spartoo
Economisez sur vos tenues de sport
Code promo 3 Suisses
Surfez sur les tendances shopping
Code promo La Redoute
Accessoires sportifs pour toute la famille
La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?