Dopage : Armstrong refuse de collaborer avec l'USADA

Lance Armstrong avait jusqu’à ce mercredi pour accepter de fournir à l’agence américaine tous les détails de ses activités.

RMC Sport pour BFMTV.com
Le 21/02/2013 à 13:28
Mis à jour le 21/02/2013 à 13:48
Lance Armstrong (RMC Sport)

Privé de ses sept Tours de France et radié à vie du cyclisme pour dopage, Lance Armstrong a fait savoir ce mercredi, par le biais d’un communiqué de son avocat, Tim Herman, qu’il ne collaborerait pas avec l’Agence américaine antidopage (Usada). Armstrong avait jusqu’à ce mercredi pour accepter de fournir à l’agence américaine tous les détails de ses activités. Informée de la décision du Texan, l’Usada a immédiatement réagi.

"Nous avons fourni à M. Armstrong plusieurs occasions de nous aider dans nos efforts pour nettoyer le cyclisme, a confié son directeur Travis Tygart, dans un communiqué. Suite à sa récente interview télévisée, nous l'avons encore invité à se joindre à nous, et il a été informé par l'AMA que c'était ce qu'il devait faire s'il voulait faire partie de la solution (…) Aujourd'hui, nous avons appris par médias interposés que M. Armstrong avait finalement choisi de ne pas saisir cette opportunité de faire toute la lumière sur ses erreurs. Pour le moment, nous continuons donc d'avancer sans lui et nous continuerons à travailler étroitement avec l'AMA et les autres institutions internationales afin de remplir notre promesse de rendre les athlètes propres et de leur permettre de s'exprimer sans dopage."

Toute l'actu Sport

La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?