Coupe de France : Plabennec plus fort que la FFF

Le club breton a réussi à faire plier la Fédération française de football sur la date et l'heure de son seizième de finale de Coupe de France face à Lille.

P.Ammiche avec N.Paolorsi
Le 08/01/2013 à 19:25
Mis à jour le 08/01/2013 à 19:27

En deux jours d’intervalle, les amateurs de Plabennec auront réussi deux exploits. Un premier purement sportif, dimanche, face à Reims (1-0) en 32es de finale de Coupe de France. Un second peut-être encore plus improbable : faire plier la Fédération Française de Football et pousser la plus haute instance française à faire machine arrière. Le combat du pot de fer fédéral contre le pot de terre breton.

Programmé dans un premier temps un mercredi en plein après-midi à 17h, les amateurs de Plabennec étaient certains d’affronter Lille à Brest, dans un stade Francis-Le Blé qui allait sonner creux. Le vice-capitaine Steven Abiven le redoutait déjà : "Les gens travaillent, nous on travaille et c’était catastrophique pour nos supporters qui nous suivent et nous encouragent. C’était comme si on avait joué à huis-clos."

Un horaire qui aurait privé Plabennec d’un atout de taille : le soutien de son public. Mais aussi de se couper d’une recette non négligeable pour un club amateur. Le soulagement était alors double pour le co-président du club, Jean-Luc L’Hostis, quand il a appris que le match était décalé au lendemain à 20h45.

"On sera plus serein, souffle-t-il. Le public sera multiplié par deux et à mon avis, il y aura plus de ferveur, plus d’engouement. Ça sera une vraie rencontre de Coupe de France. Et financièrement, on doublera la recette".

Les réseaux sociaux au secours de Plabennec

"Je suis joueur à Plabennec (…) Vous devriez avoir honte. Qui peux aller voir un match de foot un mercredi à 17h ? Notre stade ne sera même pas rempli et nous, les joueurs, nous travaillons tous ! La Coupe de France pour le monde amateur ? C'est ça, oui. Vous brisez notre rêve ! Je ne vous remercie pas !".

Ce message signé de l’attaquant de Plabennec, Jean-Michel Abiven, le frère de Steven, a été posté, copié et recopié sur le mur Facebook de la FFF des centaines de fois. Car si les messages ont été effacés au fur et à mesure de la journée par la fédération (!), c’est un véritable mouvement viral qui s’en emparé de la toile. Un coup de gueule un peu désespéré mais qui va s’avérer payant.

Un geste qui aurait pu être inutile voire fou, mais qui, à lui seul, confirme que la Coupe de France est pleine de belles histoires. Une belle histoire que les Bretons rêvent de poursuivre, face à l’ogre lillois, jeudi 23 janvier. Et en prime time, s’il vous plait !

Les bons plans avec iGraal

Code promo Zalando
Vos baskets de sport à petit prix
Code promo Spartoo
Economisez sur vos tenues de sport
Code promo 3 Suisses
Surfez sur les tendances shopping
Code promo La Redoute
Accessoires sportifs pour toute la famille
La question du jour

Etes-vous favorable à l'instauration d'un Smic jeune, inférieur au Smic?