Christine, 41 ans, 1 m 55 et arbitre de rugby

Armée de son sifflet, elle n'a aucun mal à se faire respecter. Christine Bigaran est la seule femme arbitre en Fédérale 1, l'antichambre de l'élite. Portrait.

Yves Couant | Maxime Meunier et Thibault Buhry
Le 24/11/2012 à 13:07

"Plaquage dangereux, dehors s'il vous plaît, n°18 ! " Sur le terrain, Christine Bigaran n'a pas d'effort à faire pour se faire respecter. Elle est la seule femme parmi les 42 arbitres du championnat de Fédérale 1, l'antichambre des pros. Et ça ne lui pose aucun problème. Pas plus que son gabarit, 1 m 55 sur la toise.

Et pour cause : faire respecter l'ordre, c'est aussi son métier. En semaine, Christine est policière municipale à Revel, en Haute-Garonne. Et entre le sifflet de l'agent et celui de l'arbitre, elle voit des similitudes. Même capacité à gérer le stress et les situation conflictuelles.

Son objectif, la Pro D2

Passionnée de rugby, elle s'est lancée dans l'arbitrage il y a 12 ans seulement, mais a grimpé les échelons avec détermination. En semaine, elle sacrifie la pause-déjeuner pour travailler son physique.

Les jours de matches, son mari André est invariablement présent dans les tribunes pour filmer la rencontre. Consciencieuse, Christine visionne ensuite la vidéo pour corriger d'éventuelles erreurs. Car elle ne compte pas raccrocher les crampons de sitôt. Prochain objectif : passer chez les pros.

Toute l'actu Sport

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?