Championnat du monde de ski : la préparation draconienne de David Poisson

Rien n'est laissé au hasard dans la préparation d'un skieur de haut niveau avant des championnats du monde. David Poisson nous montre les difficultés de son entraînement physique et les exigences des aspects techniques

François-Xavier de Chateaufort et Georges Quirino
Le 08/02/2013 à 19:58

Haute-Savoie : des skieurs bloqués près de deux heures sur un télésiège


Les skieurs français décryptent la descente de Kitzbuhel


Mondiaux de ski : les filles ouvrent le bal - 05/02


Ce samedi à 11 heures, David Poisson s'élancera sur la descente des Championnats du monde de ski à Schladming en Autriche. Mais avant de franchir le portillon de départ, le skieur de Peissey-Vallandry s'inflige une préparation draconienne.

Montées d'escalier en solo afin de tester la résistance et l'endurance des descendeurs, suivi de quelques exercices pour travailler les appuis et enfin pour terminer une séance d’abdos, la préparation physique est donc essentielle pour Nicolas Cabaret, le préparateur physique de David Poisson. "Une descente représente un effort court et intense entre 1,30 et 2 minutes donc on va davantage s’attacher à un travail d’endurance à l’effort".

La trajectoire parfaite

L’aspect technique est aussi important. Aussi David Poisson visionne son entraînement et le compare avec les passages des meilleurs. Son objectif est de trouver la trajectoire parfaite, "ça peut être très utile de visionner certains points de la course pour voir s’il n’est pas possible de raccourcir des lignes" observe l'espoir français.

Une bonne descente s’accompagne aussi d’un réglage minutieux des skis. Ainsi du matin au soir, des techniciens les préparent à la recherche de la meilleure glisse possible...

La question du jour

Faut-il dissoudre la LDJ, Ligue de défense juive?