Ballon d'Or : Messi peut-il perdre ?

Face à son coéquipier Andrés Iniesta et à Cristiano Ronaldo, l'Argentin est favori. Pour la quatrième fois. Un exploit inégalé. .

Alexis Toledano | avec F.G | J.Bo | O.S. | N.P.
Le 07/01/2013 à 15:08

Il y a les pragmatiques, comme Benoît Pedretti : "Ronaldo a gagné la Liga et a été déterminant, alors que Barcelone n’a gagné ni le championnat, ni la Ligue des champions. Donc pour moi, Ronaldo mériterait le Ballon d'Or".

Les romantiques, façon Luis Fernandez : "Messi le mérite, mais si j’avais un choix à faire, j’aurais pris Iniesta. Il a contribué énormément à ce que Messi soit aussi fort. Il a été hyper décisif en Championnat d’Europe. J’aurais aimé qu’on puisse lui décerner".

Ou encore les indécis, à la Elie Baup : "Moi je ne peux pas différencier Messi et Ronaldo. Ce sont deux joueurs formidables dont le football ne peut pas se passer."

Et puis il y a tout le reste. Des lignes de statistiques ahurissantes. Des records qui s’empilent. L’extraordinaire qui se banalise dans les pieds de l’Argentin. Une maigre Coupe du Roi au palmarès en 2012, mais un talent qui met (presque) tout le monde d’accord.

"Il est meilleur que tout le monde, que ce soit dans ses buts, sa technique, dans tout… Il n’y a pas grand-chose à dire", résume Mathieu Valbuena. "J’aime bien ce qu’il fait. D’ailleurs, qui n’aime pas ce qu’il fait ?, enchaîne Nolan Roux. Tout ce qu’il fait est efficace et toujours pour l’équipe".

Tout le monde, y compris Sa Majesté Ibrahimovic, qui l’adoube de bon cœur. "Il joue comme sur Playstation. C’est incroyable".

Devant Cruyff, Platini et van Basten ?

91 buts, 22 passes décisives en 68 matches sur l’année 2012. Tout est dit. Les 62 réalisations de Ronaldo (1,08 but par match), aussi exceptionnelles soient-elles, sont loin du compte. Et le record de Gerd Muller, tombé dans l’escarcelle de la Pulga, fait pencher encore un peu plus une balance déjà largement déséquilibrée.

Quant au maestro Iniesta, génial champion d’Europe, il semble trop enclin à faire briller les autres pour rafler la mise dans cette distinction individuelle. Le verdict tombera ce lundi, aux alentours de 20h, mais les exploits répétés de Messi entament un suspense qui va en décroissant depuis son premier sacre, en 2010.

D’ailleurs, quoi de mieux qu’une quatrième récompense pour ponctuer cette année où les compteurs se sont affolés. Après avoir dépoussiéré bon nombre de records, Lionel Messi pourrait marquer un peu plus l’histoire en devenant le premier joueur à empiler quatre Ballons d’Or. Surclassant les monuments Cruyff, Platini et van Basten, qui ont plafonné à trois. Impressionnant en soi.

Ahurissant, pour un joueur de 25 ans. Qui, et c’est peut-être là le plus fou, ne semble vraiment pas près de s’arrêter.

Les bons plans avec iGraal

Code promo Zalando
Vos baskets de sport à petit prix
Code promo Spartoo
Economisez sur vos tenues de sport
Code promo 3 Suisses
Surfez sur les tendances shopping
Code promo La Redoute
Accessoires sportifs pour toute la famille
La question du jour

Les manifestations en France peuvent-elles peser sur le conflit au Proche-Orient?