Les amputés du Dakar 2013

Des soldats américains et britanniques, pour certains amputés des deux jambes, font partie des participants alignés au départ de la course.

François-Xavier de Chateaufort et Antoine Arlot
Le 05/01/2013 à 17:53
Mis à jour le 06/01/2013 à 12:06

L'équipe Race2Recovery aligne quatre voitures au départ du 34e rallye-raid Dakar ce samedi. Cette équipe est composée de vingt-huit personnes. Quelques-unes sont valides mais la plupart sont des blessés de guerre.

Des anciens militaires britanniques et américains, amputés des deux jambes, d'un ou plusieurs autres membres lors des guerres en Irak et en Afghanistan, ont été autorisés à rejoindre le départ de la course.

"Complètement dingue"

Habitués au désert et aux conditions difficiles, participer au Dakar est pour eux un incroyable et fantastique défi après ce qu'ils ont vécu au combat.

"Mon véhicule a malheureusement sauté sur une bombe au milieu du désert. J’ai été projeté à environ 20 mètres de mon véhicule. J’ai passé neuf mois à l’hôpital pour soigner les infections, les douleurs dues à l’amputation de ma jambe gauche. Et au final, j’arrive à faire ces trucs complètement dingues" raconte Anthony Harris, un militaire britannique.

Anthony Harris n'a plus de sensibilité au pied gauche pour embrayer et débrayer mais tout a été étudié pour que l'aventure puisse tout de même avoir lieu. Un capteur hypersensible a été mis au niveau de l’embrayage.

Sur le Dakar cette équipe inédite a deux objectifs : récolter de l'argent pour sa fondation qui vient en aide aux anciens combattants et bien sûr être à l'arrivée à Santiago du Chili dans deux semaines.

 

Toute l'actu Sport

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?