En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La mère de famille est jugée en cour d'assises (ici la cour d'assises spéciale du palais de justice de Paris).
 

Une mère de famille de 45 ans est jugée aux assises à partir de ce mardi pour avoir causé des séquelles irréversibles à un nourrisson qu'elle gardait, en 2010.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "Corinne a toujours été considérée comme une bonne mère".
    Ah bon ?
    C'est quoi "une bonne mère", c'est quelqu'un qui n'est pas pris la main dans le sac en train de torturer un bébé ?
    C'est comme tous ces gens "sans histoire" qui dès qu'on creuse un peu ont des casiers judiciaires long comme le bras ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Tiens, mon commentaire a été effacé, évidemment hors charte.
    Il y a une différence entre "frapper" et tout ce que vous décrivez et qui a duré une demi heure.
    J'appelle pas ça frapper violemment, j'appelle ça de la torture.
    Et dire qu'on parle de "torture" pour des mecs qui sont tenus en laisse ou pointer du doigt en rigolant, ça fait tout un scandale, le monde entier en parler, mais agresser un bébé pendant TRENTE MINUTES, c'est quoi ? Un "fait divers" ?

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à HeyBaal)

    Ah non finalement c'est juste votre site qui ne fonctionne pas.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "frappé" et "torturé pendant plus d'une demi heure", c'est pas vraiment la même chose.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Deux possibilités :
    - le cas est médiatisé, elle va en prison
    - l'affaire retombe dans l'oubli, elle prendre moins cher que le mec qui a jeté un chat contre un mur.

Votre réponse
Postez un commentaire