En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Yvan colonna clame une dernière fois son innocence
 

PARIS (Reuters) - Yvan Colonna s'est défendu lundi une dernière fois d'avoir assassiné le préfet de Corse Claude Erignac, pour lequel il est jugé...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Acharnement injuste
    Acharnement injuste     

    Le pauvre , même si c était lui il a assez souffert . Courage

  • caporal
    caporal     

    SI c'est pas lui il doit connaitre l'assassin alors qu'il le livre ou qu'il aille en prison à sa place

  • fildefer38
    fildefer38     

    Pourquoi il s'est enfuit comme un assassin et s'est caché pendant plusieures années pour échapper à la justice s'il n'a rien à se reprocher ?

  • nopolitic
    nopolitic     

    "qu'il reste en prison il y a beaucoup de chèvres à gardés la-bas au moins........"

    Deja, chèvres à GARDER !! Dommage, en tout cas, s'il est condamné, il en aura loupé une belle de chèvre !!

  • odine
    odine     

    Coupable ou non en attendant il coûte très très cher à la société, relâchez le qu'il puisse rembourser une partie des dépenses engagées pour le retrouver et pour l'entretenir en prison.

  • padoue
    padoue     

    Tout accusé doit du profiter du moindre doute pas de condamnation quand pas de certitude à moins que la justice ne fasse pas correctement son travai ou soit influcée par la politique!!!

  • mrProut
    mrProut     

    23 mai 1999 : Yvan Colonna prend la fuite

    Printemps 2001 : Il s’installe dans la bergerie d’Olmeto où on le situe au moins jusqu’à la mi-octobre.

    Avril-mai-juin 2002 : Il aurait séjourné à Bastia, rue Favalelli.

    Du 18 août au 22 ou 23 septembre 2002 : Il est à Penta-Acquatella.

    Du 9 octobre au 11 décembre 2002 : Il est de nouveau situé rue Favalelli, à Bastia.

    Du 15 décembre 2002 au 6 janvier 2003 : à Penta- Acquatella.

    Du 26 janvier au 14 février 2003 : rue Favalelli, à Bastia.

    Du 28 février au 10 mars 2003 : lieu non identifié en région bastiaise.

    28 février 2003 : Yvan Colonna consulte un médecin à Bastia

    4 mars 2003 : il passe une échographie dans une clinique au nord de Bastia.

    5 mars 2003 : consultation chez un médecin bastiais.

    A partir du 11 mars : retour « probable » rue Favalelli à Bastia. Les enquêteurs pensent qu’il a quitté l’appartement du 28 mars au 9 mai puis à compter du 4 juin 2003.

    Fin mars et début juin 2003 : pas de localisation.

    14 juin 2003 : retour à la bergerie d’Olmeto.

    2 juillet 2003 : Yvan Colonna informe le propriétaire de la bergerie qu’il va s’en aller.

    4 juillet 2003 : Yvan Colonna est interpellé par le Raid.

  • Monky
    Monky     

    innocence de quoi?????????? qu'il reste en prison il y a beaucoup de chèvres à gardés la-bas au moins........

Votre réponse
Postez un commentaire