En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La yourte de Sara et Alex
 

Le tribunal correctionnel de Limoges avait relaxé trois familles, en décembre dernier, accusées d'enfreindre le code de l'urbanisme avec leurs yourtes. Ce vendredi, la cour d'appel pourrait revenir sur cette décision.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • HEPHENDY
    HEPHENDY     

    Ce maire de pacotille serait certainement mieux inspiré de faire nettoyer sa commune des déchets nucléaires dont elle a hérité, comme bon nombre de communes de Haute Vienne. A l'époque, il était proposé aux maires une petite enveloppe pour eux et une pour les frais d'enfouissement du "petit cadeau". Bien peu de communes y ont échappé et aujourd'hui le taux de cancers en Haute Vienne est cinq fois plus élevé qu'ailleurs. Monsieur le Maire de Bussière Boffy, ne vous trompez pas de combat. Ceux que vous embêtez ne nuisent pas à la commune et ils ne laisseront pas d'héritage empoisonné à leur descendance. Pouvez-vous en dire autant?

  • Coq francais
    Coq francais     

    Décidément dans ce pays d'ethnocentriques très ouverts il n'y a pas que les habits des musulmanes ou les riches qui dérangent, on n'a même plus le droit de choisir son habitat dans des villages pourtant glauques

  • altaya
    altaya     

    J'adore ce pays, les ROMS peuvent squatter des terrains en toute impunité, des associations les soutiennent et là des citoyens paisibles sont emmerdés alors qu'ils ont planté une tente sur leur propre propriété.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Acheter un terrain non constructible au motif de "l'exploitation agricole" ou du "loisir" pour y construire une habitat permanent c'est limite de l'escroquerie. L'urbanisme et les règles en matière de logement doivent être réformés en profondeur pour offrir plus de souplesse, mais il ne faut surtout pas autoriser n'importe quoi. Imaginez demain si on autorise les constructions précaires permanentes sur des terrains non constructibles achetés des bouchées de pain, c'est la porte ouverte aux bidon villes et autres camps roms en toute légalité. Ceux là on estime que c'est mal, que c'est anarchique, que c'est sale ... les propriétaires disent qu'ils font "des efforts", oui mais à quel point et dans quelles conditions ? Oui à des modifications importantes, oui à la liberté de s'installer sans dépendre des réseaux et de vivre selon ses convictions, mais non à l'anarchie.

  • orion
    orion     

    Qu'on leur fiche la paix !...ils ont la liberté de vivre comme ils l'entendent et ne font de tort à personne...MERDE alors !

  • ravachol
    ravachol     

    ouais tout à fait ; moi j'aimerai vivre l'Elysée aux frais des contribuables bien sûr, vous croyez que j'ai une chance ??

  • bonzai
    bonzai     

    je suis de tout coeur avec ces 3 familles.

  • Pasdupe
    Pasdupe     

    On a quand même le droit de vivre dans l'habitat de son choix quand même ! C'est un droit universel !

Votre réponse
Postez un commentaire