En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bussereau
 

Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux transports est l'invité de Jean-Jacques Bourdin à 8h35 ce mardi.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • CHRIHB
    CHRIHB     

    Pourquoi faire payer les habitants de Charente Maritime ? Il y a des responsables de la construction en zone inondable, c'est vers eux qu'il faut se retourner. Les impôts locaux sont déjà élevés, notamment à Royan. Si un impôt spécial doit être créé,il doit concernet tout le monde et être déductible du revenu imposable.

  • pourjoe
    pourjoe     

    Quelle ennui ! Pas besoin de le réinviter, il ne dit rien que l'on ne sache, ne se prononce sur rien, le moment le plus intéressant,restera quand il a parlé " par rapport à ce qu'il avait lu dans la presse" ! Tout lambda aurait pu le remplacer d'ailleurs. D'autre part, je suis très déçu que Bourdin n'a pas abordé le thème qui était pourtant annoncé de l'impôt tempête. VOus nous inviter à nous exprimer sur un thème que vous n'osez pas aborder ensuite ???

  • REACTION17
    REACTION17     

    N'allez vous pas un peu vite d'une part ceux qui devraient payer sont les promoteurs immobiliers qui ont construit d'autre part avant de détruire toutes les maisons ne peut-on prendre exemple sur les Hollandais ils sont des milliers à vivre sous le niveau de la mer!!Refaire des digues peut s'étaler sur plusieurs années En tous cas Mr Bussereau un nouvel impôt de 6% est inadmissible pourriez-vous faire un peu de gestion et économiser ex votre idée de transfert d'aéroport vers saint-Agant etc...

  • marie17
    marie17     

    Pourquoi demander de l'argent aux sinistrés de la Charente Maritime? et vous M Bussereau votre belle maison a t-elle été endommagée? votre assurance vous a surement très vite indemnisé? Les politiques savaient depuis 2001 que c'était une zone a risque, voir le canard enchainé du 31/03/2010 page 3. NON à l'impôt pour la tempête, c'est encore un ABUS

  • periferix
    periferix     

    Franchement , je ne sais pas pourquoi vous avez invité Monsieur Bussereau, il ne sais rien, n'est au corant de rien et il n'a aucun avis sur rien .

  • desperatemu
    desperatemu     

    bonjour quand j'entends Mr Bussereau je dois réagir. Mon fils travaille depuis bientôt 2 ans à la SNCF, il gagne 1200 euros par mois : comment peut-il avec ça trouver un logement. Qu'on arrête de dire qu'à la SNCF on est privilégié. Sans compter les conditions de travail. Je comprends qu'ils soient en grève.

  • jean paul la rochelle
    jean paul la rochelle     

    une honte de vouloir nous auguementer les impots locaux prener l argent a ceux qui ont vendu les terrains et non aux charentais maritmes

  • sophiegénérationconduite
    sophiegénérationconduite     

    Mr Bussereau, Beaucoup de mes collègues vous ont depuis le début de l'année interpellé via des courriers concernant la réforme du pemris de conduire mis en place par votre gouvernement. Vous connaissez donc notre point de vue concernant la mise en place d'une formation pour les loueurs de nos véhicules qui nous obligeraient à fermer nos stés. Nous souhaiterions via notre association ( l'ADLDC)et son représentant Mr guillaume Jamet ....des garanties sérieuse concernant notre avenir et nos investissements. S'il faut bloquer Paris pour se faire entendre et sauver nos entreprises nous sommes déterminés à le faire mais je pense que comme nous vous préfereriez une concertation.Mer ci Mr Bourdin de faire passer ce message. Sophie gérante de Génération conduite ...

  • Yves de Nantes
    Yves de Nantes     

    Monsieur Bussereau propose (!) d'augmenter les impôts locaux des habitants de son département "par solidarité" avec les sinistrés de la tempête. Que ne propose t-il pas plutôt, et ceci est applicable à l'Etat et à toutes les collectivités locales, de DIMINUER AVANT TOUT LES DEPENSES ? Pour nos élus, qui vivent manifestement sur une autre planète, quel que soit le problème, une seule solution : des impôts supplémentaires ! Ne nous étonnons pas que ce pays soit en train de se scléroser avec de tels gouvernants, si éloignés des réalités.

  • pilou456
    pilou456     

    a quand le desengorgement de nos routes par le ferroutage des societes transports etrangeres qui transitent par la france? arretons de "taper" sur le francais. est il question d une reglementation europeenne? notamment au niveau des temps de repos et de conduite sans parler des PTAC et des limitateurs sur les camions etrangers!! a quand les fameux radards pour poids lourd ?

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire