En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le poulet à l'export représente 90% du chiffre d'affaires de l'entreprise.
 

Le volailler finistérien Tilly-Sabco va suspendre de manière provisoire sa production de poulets pour l'export à partir de janvier prochain. Un millier d'emplois directs et indirects sont menacés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

39 opinions
  • robert2539
    robert2539     

    y'a plus de bonnet rouge dans les magasins j'en ais commander un

  • robert2539
    robert2539     

    nos estomacs ne s'en porteraient que mieux de manger français, la production française suffirait a elle seule pour nourir les français avec de la bonne bouffe

  • cocotelasticote
    cocotelasticote     

    voila un exemple qui prouve bien que la mondialisation c'est débile !

    pourquoi aider des boites à l'exportation ? si une boite ne peut mener sa route toute seule c'est qu'elle n'est pas rentable....

    tout cela parce que l’Amérique du sud importe ses poulet moins cher et bien en voila un exemple très clair que la mondialisation c'est nul.

  • 2pacdu93
    2pacdu93     

    le problème de agroalimentaire en Bretagne n'est pas seulement du fait de l’Europe mais un très mauvais choix depuis 30 ans au moins ,de vouloir faire de produit de merde élever des cochons et poulet en usine qui a une conséquence énorme sur environnement sur la Bretagne, pour en arriver ou, a ce faire voler ce marcher pour les chinois,brésil,la faute viens surtout des grands groupe agroalimentaires que je ne défendrais jamais alors que ce qui paie très cher se mauvais choix se sont les petit éleveur qui font pourtant un très bon travaille

  • CAPAVENIR
    CAPAVENIR     

    La bretagne a voté massivement à gauche.
    Nos amis, aux bonnets rouges, constatent que les fonctionnaires de "Bruxelles " sont plus performants que les " fonctionnaires " gaulois.
    Astérix et Obelix peuvent terminer leur potion sur les portiques.
    Jules françois cesarhollande du haut se son trône ne les voit pas.

  • zapaterolo
    zapaterolo     

    elle est belle l"europe avec le dumping social.qude font les socialos? rien hormis de continuer a faire rentrer des étrangers en france.pauvre france

  • zapaterolo
    zapaterolo     

    il y en a qui se vantent d'avoir voter socialos aux derniéres élections.ils n"ont que ce qu ils méritent.rien dans le citron pour voter socialo.81 ne leur a pas servi de leçon.c..n a bouffer du foin.

  • tetra
    tetra     

    Hééééééé les Bretons !!!! vous avez le bonjour de Hollande --- voter à Gauche c'est bien !!! mais voter ailleurs !!! c'est mieux ... /// .

  • capitaine conan1
    capitaine conan1     

    vraiment vous atteignez des sommets de betises et mechancete! alors que vous voulez apparaitre comme le defenseur du bas peuple, vous vous gaussez des problemes de ces entreprise!!! entreprise en difficulte est synonime de licenciement, mais je doute que cela puisse atteindre votre petit cerveau formaté

  • alanthe
    alanthe     

    L'europe est un beau gâchis.
    On détruit des entreprises viables et on maintient en survie des entreprises gâce à des aides qui cessent un jour ou l'autre. de même pour des pays.
    Au lieu de favorise lea production locale en payant le juste prix de production, on préfère importer des produits et aliments d'autres pays pour les aider financièrement quite à ce que ceux-ci vendent poins chers que nos producteurs locaux. Ainsi des sociétés francçaises exportent des poulets et porcs à l'étrangers grâce à des aides et des pays de l'est exportent chez nous des poulets et porcs grâce à des aides . Chaque pays devrait consommer ses produits locaux.
    Maintenant j'ai peur que les grandes sociétés telles que gad et autres n'en rien à faire des français. Leurs dirigeants ( qui ne sont pas des entrepreneurs mais des financiers)s'en sont mis plein les poches grâce aux aides et maintenant pleurent en faisant le chantage à l'emploi.
    Rendons les entreprises françaises en achetantle juste prix mais l'europe nous en empèchera

Lire la suite des opinions (39)

Votre réponse
Postez un commentaire