En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des bouteilles de Romanée-Conti, du millésime 1990, lors d’une vente à Hong Kong en 2011
 

Le butin était de très grande valeur. Deux hommes ont été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur le vol de bouteilles de vins de Bourgogne Romanée-Conti. Trente-et-une caisses de ce nectar haut de gamme et hors de prix avaient disparu en novembre dernier au port du Havre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 109600
    109600     

    Du pinard à 12 000 euros la bouteille!!!
    ça fait chère la biture.
    Bravo à nos commerciaux qui arrivent à vendre à de tels prix un vin au goût pas si différent d'un Vieux Pape.

Votre réponse
Postez un commentaire