En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Voit-on les «enfants à risque» dès la maternelle ?
 

Le gouvernement réfléchit à un nouveau processus d'évaluation des écoliers permettant de repérer les enfants «à risque» dès l'âge de 5 ans. L'idée provoque un tollé chez les enseignants. Et vous, qu'en pensez-vous ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

125 opinions
  • Telluor
    Telluor     

    Pour ceux qui n'ont pas œillères, reportez vous aux études scientifiques (réalisées sur des cohortes de centaines ou de milliers de personnes) qui trouvent un lien entre une ADHD précoce et des tendances antisociales voire psychopathiques. Quand ça pleure dans les chaumières, suite aux exactions d'un tueur en série, se demande-t-on si on aurait pu prévenir cela dès la maternelle ?!

    La culture psychologique française remonte et demeure au XIXe siècle: il faudrait peut-être évoluer de l'angélisme au pragmatisme... Au boulot, les journalistes scientifiques (s'il en reste...).

    Eisenbarth H. et al. (2008), Psychopathic traits in adult ADHD patients, Personality and Individual Differences, 45, 468–472.

    Fowler et al. (2009)Psychopathy trait scores in adolescents with childhood ADHD, Psychiatric Genetics 2009, 19:312–319

    Colledge & Blair, (2001), etc. etc.


    
    

  • ouinonoui
    ouinonoui     

    Les enfants atteints de problèmes graves sont décelés depuis toujours, ou tu vas nager toi? Le problème c'est de ficher ça. On peut penser que c'est une étape de leur évolution e qu'il n'y a paslieu de la mettre par ecrit.

  • napoliom
    napoliom     

    beaucoup de commentaiires sont vide sde sens.. on dirait les breves de comptoir..
    les gamins des riches sont deja les premiers de la classe en maternelle. de meme il n'ont jamais de problemes de sante, sont tous grands et forts...
    --ben NON, il y a une repartission des troubles chez les enfants (REGARDEZ DANS VOS FAMILLES, PAS UN ENFANT NE SE RESSEMBLE AU NIVEAU CARACTERE ou INTELLIGENCE). il y a de fortes chances que les "depistés" soient dans toutes les couches de la societé.

  • napoliom
    napoliom     

    - les tests internationaux , dont le celebre test du QI ( le WISC 3= wechsler intelligent scale for children) est standardisé pour des enfant de 4 ans et demi.
    il fait partie du DSM 4, "bible internationale" de la psychiatrie moderne

  • napoliom
    napoliom     

    oui mille fois oui.
    " quand un enfant a des mauvais resultats scolaires parcs qu'il est myope, il est LOGIQUE que l'instit alerte les parents pourler voir un ophtalmo"
    cette aphorisme, on peut aussi l'appliquer aux TROUBLES MEDICAUX DE L APPRENTISSAGE.
    DYSLEXIE DYSPRAXIE, HYPERACTIVITE, TOC, TOP, DEPRESSION SONT DES MALADIES QUE LA FAMILLE NE REPERE GENERALEMENT PAS. seul un medecin ou un paeramedical ( orthophoniste, psychomotricien , neuropediatre..) est cable de le SOIGNER.

    alors si l'educatio nationale arrive a faire des depistages precoces de ces pathologies, ce serait une GRANDE AVANCEE pour ces MALADES (voire meme "handicapés" selon les cas extremes).

    NE RIEN FAIRE ET FERMER LES YEUX, c'est CA le FASCISME..les biens pensants seraient capables d'interdire les lunettes a l'ecole pour ne pas stigmatiser les myopes.
    et puis, vaut il mieux etre un enfant a risque (qu'on va medicaliser) qu'un adolescent en echec scolaire???

    REPERER, DIAGNOSTIQUER, TRAITER ..
    uner fois de plus, les socialos vont favoriser une education a deux VITESSES, celles des "heureux dyslexiques" dontles parents attentifs iront consulter les professionnels , et les pauvres dyslexiques "defavorises" qui ne seront jamais depisté (les parents ne sauront pas alerté par l'ecole).

  • ouinonoui
    ouinonoui     

    Bien sûr qu'il y a des enfants à risque dès la maternelle, mais c'est aux adultes de les faire évoluer dans un cadre de vie normal vers des attitudes normales. C'est même le rôle de l'école. Alors stop à la notation, stop au fichage, stop aux réunions pédagogiques inutiles, stop au flicage, stop psycho choses. Et les enseignants s'occupent des élèves, pas à faire les clowns dans leur pseudos cours, apprentissages, travail débiles et intensifs, mais dans la connaissance, l'amour, la compréhension des enfants. Et je veux plus voir ces putains de réunions qui ne font que chercher à vous convaincre que vous gérez des produits. Ocuppez vous des enfants, et si vous aimez pas, barrez vous.

  • fructis
    fructis     

    Tout à fait.

  • mapali
    mapali     

    De nos jours, les enfants sont déjà notés avec le cahier d’évaluation en moyenne et grande section de maternelle. De plus en France, l’école maternelle n’est pas obligatoire. Comment va ton noté les autres enfants non scolarisé en maternel ? En outre dans certaines maternelles, il existe des cours de soutien pour les enfants en difficulté. A quoi va vraiment servir ce nouvelle système ? Ceux qui nous gouvernent sont ils vraiment en face avec les problèmes quotidiens de leur concitoyen.

  • Ce Qu'il Fallait Dire
    Ce Qu'il Fallait Dire     

    CQFD

  • karine86
    karine86     

    en tant qu'enseignante, vous devez savoir que les divers repérages et dépistages d'éventuelles difficultés existent déjà et ceci depuis longtemps. de même, les élèves de grande section sont déjà évalués. le discours du ministre témoigne d'une ignorance flagrante du système éducatif et de ce qui se passe dans les classes. ce dont nous avons besoin, ce n'est pas d'évaluations nationales de GS mais de formation des enseignants pour mieux dépister les problèmes que vous évoquez, d'infirmières et de médecins scolaires en nombre suffisant et surtout de dispositifs permettant la prise en charge de ces spécificités: les rased (qui disparaissent), les services de soins (dont les listes d'attente s'allongent).

Lire la suite des opinions (125)

Votre réponse
Postez un commentaire