En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Violences dans un lycée à Paris : les cours suspendus
 

Il n’y a plus de cours au lycée professionnel Théophile Gautier à Paris depuis mardi. Après deux incidents violents, les professeurs ont fait valoir leur droit de retrait et ont suspendu les cours.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • ExeEye
    ExeEye     

    De futur délinquant ces éleve et on les gardes en classe??!! Qu'on les vires de l'école, leur foutent un bracelet électronique et qu'on les fassent bossé dans les métier les plus dur la ou personne ne veut aller. Ca les calmera sec et net. Ah et retrier les alloc au parents au passage!

  • hansel03
    hansel03     

    Envoyons l" armée, les profs n' en peuvent plus !

  • Furiax
    Furiax     

    au point ou on en est , on va pas rétablir la situation en donnant des bonbons ou des bon point au enfants afin qu'ils soient plus motivé .
    Nos politiciens on eu le tort de supprimer le service militaire , maintenant il est trop tard pour le remettre car a 18 ans les plus tordus sont pour la plupart irrécupérables , par contre ils serait bien de créer une école de redressement militaire pour remettre dans le droit chemin les plus jeunes qui ce prennent pour des caïd , 30 ans de mesurette on vois ce que ça donne , pour redresser la barre il faut des actions forte a tous les niveaux .

    Un ministre du redressement militaire devrait remplacer le ministre du redressement productif , ça pourrait régler une grande partie des problèmes de notre pays .

  • Philippe de nancy
    Philippe de nancy     

    Oui aujourd'hui les jeunes de moins de 25 ans veulent le beurre, l'argent du beurre et la crèmerie... Je les ai côtoyés ces jeunes d'aujourd'hui au travers de mes missions d'observation à Nancy et sa banlieue Est (Pulnoy Seichamps) et Ouest (Villers les nancy) (riches banlieues pavillonaires), je ne devrais pas dire cela mais je les trouvent tous très désespérants et ciniques, des opportunistes, pas de moralité, vous leur tendez la main et ils vous crachent dans le dos etc. Très très triste génération.

  • zazy
    zazy     

    impeccable votre message !

  • zazy
    zazy     

    Chaumière, je répondais à votre post qui apparaît plus bas.

  • zazy
    zazy     

    Quand vous êtes entré à l'école, la mentalité soixante-huitarde commençait juste à s'installer et vous avez pu bénéficier de professeurs formés et éduqués à "l'ancienne". Ce n'est que plus tard que s'est vraiment fait sentir le laxisme et que sont arrivés les enseignants gauchisants.

  • zazy
    zazy     

    Oui l'apprentissage et l'alternance c'est une bonne solution que l'on doit à Sarko d'ailleurs. Rendons à César ce qui est à César.

  • OBELIX 71
    OBELIX 71     

    Comment un patron peux accepter un gamin qui sort de ces lycées,dejà quand il arrive il demande pour des conges,la paie est pas assez grosse,il n'admet pas les remontrances, il parle au patron comme a son prof,j'ais eu des gamins de 20a fatigués au bout de deux jours !! car le laxixme dans les ecoles est permanent,la discipline n'est faite,et ce sont les gamins qui commandent face a des profs ideoliquement gauche bobo anti autorite?UNE ANECDOTE JE VIENS DE FINIR LES VENDANGES J'AIS 56A EH BIEN DES GAMINS DE 20A NE PEUVENT BOSSER PLUS DE 3 JOURS DE SUITE DANS LES VIGNES CAR ILS SONT FATIGUES !!

  • fmj
    fmj     

    une catastrophe en milieu urbain. Et que peuvent attendre les élèves rebus de ces établissements décotés de la part des entreprises dès leur mise sur le marché de l'emploi. L'apprentissage alterné seul secours des manuels..

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire