En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le numéro de la plateforme d'écoute pour les violences conjugales est le 3619.
 

Alors que s'ouvre ce jeudi le procès de l'ancienne compagne d'un homme battu, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales estime qu'il y a près de 7.000 plaintes par an concernant des hommes victimes de violences conjugales de la part de leurs compagnes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est le problème avec le fait d'abandonner la défense de causes aux lobbys.
    On en vient à créer des "groupes de méritants".
    Que ce soit les femmes pour les violences.
    Les minorités pour le racisme.
    Les journalistes pour le droit de ne pas être victime d'un attentat.
    Etc.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    S'il s'était défendu il serait certainement en prison !

Votre réponse
Postez un commentaire