En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • shrek94
    shrek94     

    trop bon nombre d'abrutis s'acharnent sur leur femme..... de plus en plus d'homme sont également battus, hé oui c'est hélas un fait grandissant!!!! a quand ce système également pour les hommes????? un homme battus a bout, retournera sa femme, et ce sera ENCORE LES HOMMES les violents...... si cela ne va pas dans les deux sens cela n'a aucun sens!!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Pour le gouvernement, ce dispositif d'urgence permet de "sauver des vies" et de "sanctionner les auteurs". -> on pourrait avoir l'avis de personnes crédibles ?

    Le "téléphone" est accordé par le procureur de la République après évaluation du danger encouru par une femme victime de violences. -> d'abord ils interrogent le mari, le voisinage, tout le monde, et si la femme n'est pas morte entre-temps ils lui filent un téléphone.

    En appuyant sur une simple touche, il permet à la victime de se mettre directement en relation avec un professionnel de la lutte contre les violences faites aux femmes. -> alors ne croyez pas que d'une simple touche le GIGN débarque par les fenêtre pour arrêter le mari qui défonce la porte à coup de hache, hein ! Non la touche c'est pour contacter le standard et avoir peut être a chance de tomber rapidement sur quelqu'un qui va vraisemblablement vous proposer d'appeler la police.
    Donc le coup de sauver des vies en économisant 2 numéros (1 touche au lieu de 3 : 112) ça m'a l'air d'être un super argument marketing.
    Sauf que là rassurez vous y a rien à acheter. C'est déjà financé. Par votre pognon. Les téléphones, les fonctionnaires embauchés sur 40 ans pour y répondre, etc. Et les seuls à dire que ça sert à quelque chose c'est ceux qui croient mettre en oeuvre une politique efficace depuis plus de 2 ans.
    Heureux ?

Votre réponse
Postez un commentaire