En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • al Azar
    al Azar     

    Je reviens de Doha, au Qatar et voilà l'avertissement qu'on nous donne à l'arrivée :
    "Si vous êtes au Qatar, vous êtes l'un des nôtres. Aidez-nous à préserver la culture et les valeurs du Qatar. S'il vous plaît, habillez-vous décemment dans les lieux publics". A l'approche de l'été, le Qatar lance une campagne à destination des touristes, les invitant à adopter une tenue vestimentaire en accord avec la "culture et les valeurs" du pays.

    Baptisée "Reflect your respect" et dévoilée sur Twitter, cette campagne est la deuxième du genre, après une première intitulée "One of us" lancée par le Centre islamique de la culture du Qatar et qui fut un échec en 2012. Cette campagne est le fruit d'une initiative lancée par des femmes qataries qui réclament "un code vestimentaire sobre, afin de protéger les valeurs sociales" du pays, indique le quotidien émirati Gulf news.





    Concrètement, les femmes et les hommes doivent être couverts "des épaules aux genoux", ce qui exclut le port de robe courtes, de shorts, de débardeurs. Il est précisé que les leggings ne peuvent être considérés comme des pantalons. Il est également rappelé que s'embrasser en public ou se tenir par la main dans l'émirat peut se traduire par "une peine de prison de six mois".



    Des principes qui "font partie d'un texte dans l'éthique mondiale du tourisme" sic !

    Le Qatar, pour éviter l'échec de la précédente campagne en 2012, insiste sur le fait que "ces principes font partie d'un texte du Code mondiale d'éthique du tourisme". La campagne cite également l'article 57 de la Constitution qatarie qui dispose que "respecter l'ordre public et la morale, en observant les traditions nationales ainsi que les coutumes établies est un devoir pour tous ceux qui résident dans l'État du Qatar ou entrent sur son territoire".

    Dans les colonnes de Gulf News, Nasser el-Maliki, responsable des relations publiques du Centre islamique de la culture qatarie, souligne que les tenues de certains touristes ont une mauvaise influence sur les enfants qataris. "Nous ne voulons pas que nos enfants soient exposés à ça et en tirent un enseignement, c'est pourquoi nous avons relancé la campagne", explique-t-il.



    Le Qatar n'est pas le seul pays, dans le Golfe, à s'attaquer aux mœurs vestimentaires des uns et des autres.

    Le Kuwait Times rapporte ainsi qu'un député koweïtien a fait adopter une proposition de loi interdisant la "nudité", terme qu'il ne définit pas, des femmes dans les piscines, hôtels et autres espaces publics. Ce qui pourrait se traduire par une interdiction du bikini notamment.

Votre réponse
Postez un commentaire