En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Violences à Saint-Denis: échange tendu entre Valérie Pécresse et la mère d’une lycéenne en garde à vue

Violences à Saint-Denis: échange tendu entre Valérie Pécresse et la mère d’une lycéenne en garde à vue
 

Au lendemain des violences survenues dans trois lycées de Saint-Denis, au nord de Paris, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, s’est rendue sur place ce mercredi. À son arrivée, elle a été apostrophée par la mère d'une lycéenne retenue en garde à vue, qui lui a exprimé son indignation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Rav22
    Rav22     

    Vous avez raison madame Belkacem, c'est de la faute de la droite et de l'extrême droite ce qui se passe dans les établissements scolaires. Mais en fait, qui est ministre de l'éducation depuis 2012, qui est président de la république,Fillon ou Le Pen. Ils sont tellement dangereux comme vous le dites, qu'il représentent un danger, mais un danger pour qui???

  • Rav22
    Rav22     

    D'après certains jeunes, toujours les mêmes, les responsables pour eux sont les forces de l'ordre. Pauvre France.

  • doucefrance66
    doucefrance66     

    Où est ce reportage ?!

  • Rians83
    Rians83     

    Votez Macron, Hamon ou l'extrême gauche et ce climat perdurera. Maintenant que propose les autres en matière de justice et de sécurité.
    Les jeunes de plus en plus deviennent délinquants de plus en plus tôt. Donner la mort devient banal, etc etc

  • La Providence
    La Providence     

    Imaginez ce que les pauvres profs de ce lycée endurent avec des parents comme ça !...

  • Demokos
    Demokos     

    Quelle digne et respectable mère de famille, se permettant d'interpeller et d'exiger, son téléphone brandi afin de filmer sa propre médiocrité pour la postérité, au lieu de s'excuser platement et de s'en aller prestement botter le train de sa progéniture.
    Ah mais non, c'est vrai, les châtiments corporels, ç'ay mal ...
    Ayez un noble geste, chère madame, et faites dont de vos allocations familiales à la collectivité afin que soient réparés les dommages causés par votre bécasse de fille et ses petits sauvages de camarades !

  • Elmin44260
    Elmin44260     

    Les parents aussi responsable que leur gamin, donc en garde à vue aussi...

Votre réponse
Postez un commentaire