En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le DRH d'Air France, Xavier Broseta, pris à partie par des manifestants lors de l'invasion du siège.
 

Six interpellations en lien avec les violences à Air France ont eu lieu lundi matin, indiquent des sources policières et le parquet de Bobigny confirmant une information d'Europe 1. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • pistache33
    pistache33     

    Il faut licencier ces gens la. Syndicats ou pas ce n'est pas la rue qui gouverne encore moins les syndicalistes.

  • _bul_
    _bul_     

    ça va nettement moins vite quand il ne s'agit pas de salariés, voire ça n'aboutit jamais à rien pour certains ( politiques par exemple )

  • deuxc
    deuxc     

    Alors pour les pilleurs de Cannes, suite aux intempéries, voici des nouvelles: relachés! En attente de jugement mais ce n'était que des vols secondaires...Donc rien de grave!

  • dbernard
    dbernard     

    Il y a des patrons
    Il y a des ouvriers
    Il y a des syndicats
    Oui !
    Mais il y a des lois aussi ...
    Pourquoi les délégués des syndicats seraient au dessus des lois et pourraient tout se permettre sans être inquiéter ?

  • strikler
    strikler     

    Ayrault, Royal , Désir , Cambadélis , Thevenoux etc .....toujours fidèles au poste malgré leur condamnation, on verra si la justice est aussi clémente avec les "sans dents illettrés d'air France du bas) .....

    strikler
    strikler      (réponse à strikler)

    j'ai oublié Cahuzac ......

    deuxc
    deuxc      (réponse à strikler)

    Et arif, ex secrétaire d'état qui n'est toujours pas jugé...

  • Gromalin
    Gromalin     

    Quatre interpellations de manifestants qui essaient sans espoir de sauver leurs emplois. Aucunes interpellations de ceux qui ont tiré sur des policiers à Marseille avant la venue de Vals. Chercher l'erreur...

  • auditeur
    auditeur     

    Au lieu d'interpeller il suffisait de convoquer, cela aurait coûté moins cher au contribuable et la police aurait pu se consacrer à des tâches plus utiles.
    Le rapport de forces est en faveur des salariés et le gouvernement aussi bien que la direction d'air france ont intérêt à "marcher sur des oeufs", et s'en prendre en premier lieu à eux mêmes pour ce qui est arrivé.

    MOA01
    MOA01      (réponse à auditeur)

    Parce que croyez qu’ils se seraient gentiment rendus à une convocation ! Non ils auraient rameuté leurs troupes et cela aurait encore créer le chaos… si ils pensent avoir agi selon leurs vues, il faut qu’ils fassent face sans pleurnicher….

  • Gromalin
    Gromalin     

    Quatre interpellations de manifestants qui essaient sans espoir de sauver leurs emplois. Aucunes interpellations de ceux qui ont tiré sur des policiers à Marseille avant la venue de Vals. Chercher l'erreur...

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    la caste censures la video de l'hotesse a air france est non visible

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    la caste censures la video de l'hotesse a air france est non visible

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire