En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La proposition de loi est défendue au Sénat ce mercredi (Photo d'illustration)
 

Défendu par les sénatrices UDI Chantal Jouanno et Muguette Dini, le projet de loi vise à prendre en compte la date du dépôt de plainte d'une victime de viol pour engager d'éventuelles poursuites judiciaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Vous avez bien raison !

  • rowl
    rowl     

    Ne rêvez pas, personne n'y ira chercher les preuves ... Même l'hypnose (pourtant efficace) est interdite dans une enquête criminelle !!! Et même sans condamnation, le mal sera fait et la vie d'une personne innocente détruite ! Déjà on ne condamne pas assez avec les preuves et là, on veut condamner sans preuves ???

  • rowl
    rowl     

    Cette loi ajoutée à la nouvelle loi sur le "beau-parent" – un "superbe" moyen pour faire perdre l'autorité parentale à un père innocent mais gênant …

  • ewilliane
    ewilliane     

    Il ne peut y avoir d'abus si les magistrats sont formés aux conséquences de la violence sur le corps et sur la mémoire traumatique.
    Sachez qu'il est possible de PROUVER PAR DES MOYENS MÉDICAUX MÊME APRÈS 40 ANS. Ce type de violence altère la fonctionnement du cerveau d'où les amnésies et peuvent se VOIR SUR UNE IRM.
    Au lieu de critiquer renseignez-vous sur la mémoire, la mémoire traumatique et le cerveau. Car il est trop facile de juger sans avoir les connaissances. C'est comme donner un livre dans la main d'un illettré.

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Hormis les problèmes liés à la fiabilité des preuves et témoignages dans le temps, la prescription est un principe moral de base qui existe dans presque tous les pays . Un individu qui a commis un crime non reconnu comme tel, s’est imposé pendant de longues années à du stress, des souffrances, des privations et souvent s'est mis à l’écart, a prit la fuite voir subit un exil pour cacher son crime et échapper aux poursuites. In fine, il aura purgé une peine, mais qui n’est pas celle d’une justice rétributive et vengeresse.

  • rowl
    rowl     

    Et des peines, par exemple, de 8 ans de prison (réduits à 4 ans) pour un meurtre ne choquent pas notre "chère" justice ??? (les crimes parfaitement prouvés mais des "circonstances atténuantes" comme "enfance difficile") ???

  • trunky
    trunky     

    Tu as entièrement raison, mais tu es en France. La logique pour certains, n'existent pas.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    C'est une bonne chose dans le fond, mais cela ouvrira la porte à des abus. Au bout de 40 ans c'est la parole des uns contre les autres et il faudra trancher subjectivement sur des faits invérifiables. Des gens pourront être condamnés sans avoir rien fait. L'affaire Outreau est un exemple.... Prudence avec cette loi !

  • rowl
    rowl     

    Au lieu de faire tout pour que les victimes dénoncent, sans attendre, les viols, on s'occupe des cas vieux de 40 ans ??? (et comme par hasard dans un établissement catholiques) ??? ___ Trop facile pour détruire (sans preuves) des adversaires dans la vie privée ou professionnelle ... __ Par contre, pour les autres crimes, il ne devrait exister aucune prescription (comme aux USA) parce que avec les nouvelles techniques (ADN, ADN partiel) les crimes pourront être prouvés !

  • Dumo
    Dumo     

    Ce gouvernement cherche a caresser dans le sens du poil l' opinion public !!. On va pas vous applaudir pour cette petite réforme , vous avez encore du boulot pour redonner aux Victimes la première place et instaurer des lois pour imposer des Devoirs a ceux qui sont violents, criminels et hors la loi !!! vous êtes loin du compte...car le Ministère de la Justice a grand besoin d' être réformé pour mettre cette priorité des droits a la sécurité des citoyens et meilleure reconnaissances des victimes. On vous lâchera plus !!

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire