En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La touriste canadienne a rencontré les policiers dans ce pub irlandais situé en face du 36 quai des Orfèvres.
 

Le juge d'instruction en charge du dossier d'un viol présumé sur une touriste canadienne, par des policiers au 36 quai des Orfèvres, va recevoir dans son bureau, lundi après-midi, les deux parties. L'occasion de confronter les deux versions qui s'opposent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    Sur cette affaire, pour une fois, le ministre de l'intérieur ne s'exprime pas! Lors du viol présumé d'enfants en centre afrique par des militaires, la justice a été plus expéditive, et le ministre de la défense a porté plainte contre le militaire accusé! la différence? Les uns sont syndiqués les autres non!

Votre réponse
Postez un commentaire