En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Vingt détenus ont dû être remis en liberté suite à une décision de la Cour de cassation sur une vieille erreur administrative.
 

Quinze d'entre eux purgeaient des peines inférieures ou égales à 8 mois, quatre inférieures ou égales à 1 an et une égale à 3 ans.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    HALLUCINANT !!

  • Incroyable et merveilleux
    Incroyable et merveilleux     

    Le bug juridique???? N importe quoi, sans doute une action ciblée des détenteurs du mur des cons ,vous savez les magistrats d extrême gauche qui au nom de la république rendent justice. Qu'elle foutaise,on nous prends de plus en plus pour des cons.

  • bounty1
    bounty1     

    Tout ça pour ça ! Si l'on tient ompte qu'ils avaient déjà purgé une partie de leur peine puisqu'ils ont été liberés, ils seraient sortis sous peu. Donc encore une occasion pour critiquer la droite qui leur revient dans la figure, car 20 cas sur une durée de 9 ans ...... c'est à mourr de rire . Je suis sur qu'il y a plus d'innocents en prison à ce jour .

  • mirabelle
    mirabelle     

    Vont -ils passaient leurs vacances avec Taubira. Elle a sûrement de la place à Cayenne

  • br71
    br71     

    On est loin du nombre de détenus clamé par Taubira et les médias. On est loin aussi des grands criminels qui devaient être libérés d'aprés, toujours, Taubira et ses médias. Il y aura bien plus délits qui ne seront pas punis sous l'ére Taubira que ses 20 détenus libérés. Car, Taubira peut donner des leçons de laxisme, elle ne trompera pas les français.

Votre réponse
Postez un commentaire