En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Infirmières dans une chambre de l'unité de soins palliatifs du CHU de Montpellier, en janvier dernier (photo d'illustration).
 

Le Conseil d'Etat a renvoyé devant une formation collégiale le cas de ce patient maintenu artificiellement en vie, dont l'épouse et les médecins demandent l'arrêt du traitement.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • repondre
    repondre     

    bien portant nous pouvons donner notre sang ou nos organes .malade nous ne pouvons plus decider de notre fin de vie ! .bien le bonjour à ces messieurs dames bien loin des souffrances du patient . vive la liberte d'en finir librement !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Maintenu en vie artificiellement depuis 6 ans alors qu'il est dans un état végétatif, à un moment faudrait songer à arrêter ...

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    BONSOIR GINA 4537
    HO ! comme je vous comprend , et vous remercie par avance de votre
    témoignage ;
    mais pourquoi absolument , s'acharner sur une personne en fin de vie sachant qu'il n'y a plus rien a faire , que la science a ses limites ,
    toute cette souffrance pour le patient , et sa FAMILLE ET AUTRES ,
    Prenons simplement l'exemple de la BELGIQUE
    mais en FRANCE nous avons et aurons toujours une guerre de retard et ce
    dans tout les domaines c'est lamentable ,
    recevez madame mes respectueuses salutations

  • danytou
    danytou     

    Merci, Madame, pour votre témoignage .

  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    Je le dis et le redis, laissez ce pauvre homme partir en paix, vivre des années emprisonné dans son corps comme un légume, n'est pas une vie...

  • gina4537
    gina4537     

    étant atteinte de deux maladies orphelines qui ne me feront pas mourir mais qui me feront souffrir jusqu’à l'insoutenable j'aimerai pouvoir dire STOP je ne suis pas dépressive mais quand vous parlez de la mort les gens pensent que c'est une dépression non! moi j'aime la vie et si cela m'était possible j'aimerai vivre et voir grandir mes petits enfants mais je sais qu'elle est mon avenir je ne suis déjà plus qu'une souffrance je ne veux pas qu'on me shoote toujours plus je veux juste un jour pouvoir dire STOP

  • Franck09
    Franck09     

    non a un huissier car un proche peut avoir les consigne mais être contre notre décision ,pour ma part même légume je refuse qu'on me débranche la loi ne prévaux pas une décision personnel sur la fin de la vie ou sinon cela s'appelle un assassinat

  • arthurH
    arthurH     

    la chose à faire c'est de laisser ses volontés par écrit à un proche

Votre réponse
Postez un commentaire