En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le procès de Villiers-le-Bel s'est tenu les 6 et 7 juin.
 

REPORTAGE – Le procès du conducteur de la voiture de police qui avait eu une collision avec deux jeunes de Villiers-le-Bel, fin 2007, se poursuit vendredi à Pontoise. Dans la matinée, le procureur a blâmé l'"insouciance" des ados et demandé la relaxe du policier. Jugement attendu le 13 septembre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Zours Bielski
    Zours Bielski     

    Pour ma part, je penche un peu plus pour le lance-flamme, à l'heure qu'il est...

  • quidambof
    quidambof     

    racaille déjà entendu çà quelque part, manque le karcher

  • mirabelle
    mirabelle     

    Normal que les voyous soient jugé pour leurs infractions et non nos policiers il faut arrêté de prendre c'est voyous pour des victimes les parents de ses jeunes doivent en premier lieu ce remettre en question de leurs éducation loupé et non de mettre toujours tout sur le dos de la société

  • sinti84
    sinti84     

    encore heureux quils vont etre relaxés les policiers ou on va dans ce pays de faux culs
    sans casques sans assurance roulant comme des débiles refus de priorités et surement une moto volé !! pas etonnant que les extrémistes progressent !!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    après cinq ans d’un "combat judiciaire" -> avec AJ payée par le contribuable et désignation d'un avocat ? Dur dur le "combat" ... "les passions qui avaient éclaté" je passe outre l'accord avec le verbe avoir, mais "passions" on est où là ? Des jeunes qui brulent des voitures et saccagent tout c'est pas des "passions", c'est des racailles dont la place est en prison.

Votre réponse
Postez un commentaire