Viande de cheval : la vente des surgelés en baisse

La vente des produits salés surgelés est en baisse en France et au Royaume-Uni depuis le début du scandale de la viande de cheval.

A. G.
Le 19/02/2013 à 10:33
Les rayons des surgelés séduisent moins de consommateurs qu'avant. (BFMTV)

Viande de cheval : joint par BFMTV, le trader confirme en avoir facturée à Spanghero 17/02


Le scandale de la viande de cheval dans les plats préparés se ressent déjà en caisse des supermarchés, et notamment au rayon des produits surgelés.

Lundi, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a confié au sortir d'une réunion avec l'usine Spanghero que les ventes de produits surgelés salés avaient baissé de 5% en France depuis le début de l'affaire. "D'après ce qu'on me dit, c'est moins 20% au Royaume-Uni et moins 5% en France", a rapporté le ministre.

Un sondage publié lundi au Royaume-Uni, où la viande de cheval ne se consomme pas, montre également qu'un tiers des Britanniques a renoncé aux plats préparés, et 7% à la viande en général.

La victoire des produits frais

"Les produits surgelés sont des dommages collatéraux de ce scandale, dans une tendance qui était déjà mauvaise en grandes et moyennes surfaces pour les plats cuisinés", explique le porte-parole d'une enseigne de grande distribution au Figaro.

Seuls gagnants de cette crise agroalimentaire ? Les producteurs et les distributeurs de produits frais, fervents défenseurs des circuits courts pour la viande, qui voient leurs rayons se remplir ces derniers jours.

>> A lire aussi - Viande de cheval : des éleveurs prônent la vente de proximité

La question du jour

Soupçonné de conflit d'intérêts, Aquilino Morelle devait-il démissionner?