En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un rapport recommande un conventionnement sélectif pour lutter contre les déserts médicaux
 

PARIS (Reuters) - Pour lutter contre les déserts médicaux en France, un rapport du Sénat publié jeudi recommande, entre autres mesures, de ne pas...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • baiber
    baiber     

    Pourquoi quittent ils la région??? C'est ça la bonne question. Et la réponse c'est parce que tout est centralisé donc obligé de partir de leur ville village, et donc vous vous voulez y envoyer les médecins alors que tout le monde s'en va? De plus ils partent pour trouver du travail, lui le médecin il n'a pas besoin de partir pour trouver du travail, y'en a suffisamment sur place.
    Moi je vous parlez des gens obligés par la profession style prof, militaire... et donc y'en a pas tant que ça...

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    Les médecins exercent une activité libérale présentant une particularité qui les rapproche de la fonction publique. Ils gagnent leur croute via le paiement de la consultation par la Séc.soc. Donc s'ils n'acceptent pas l'installation en certains secteurs pourquoi faudrait-il les conventionner? L'idée est à creuser car peut être il y a-t-il des aspects négatifs qui nous échappent. Bien cordialement

  • Kaptain Kirk
    Kaptain Kirk     

    lol. C'est pourtant la vision qu'en ont les jeunes médecins. Incroyable, non?

  • Kaptain Kirk
    Kaptain Kirk     

    (suite). Ce chiffre est de 56% toutes régions confondues, 58% hors Paris. On est loin d'un phénomène exceptionnel.

  • Kaptain Kirk
    Kaptain Kirk     

    Extrait de l'enquête génération 2004 du CEREQ, visible sur le site de l'INSEE: """ En effet, plus le niveau de diplôme augmente, plus les jeunes quittent la région après leur formation pour trouver un emploi. 52 % des titulaires d’un bac+3 ou plus vont s’installer dans une autre région après la fin de leurs études, et 80 % des titulaires d’un bac+5 ou plus. """ http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=12&ref_id=16868#i10

  • baiber
    baiber     

    belle vision de la creuse

  • baiber
    baiber     

    C'est bien ce que je dis; bornée,haineuse et en plus vous me faites porter des propos que je n'ai pas eu. Des ploucs? pour venir de la campagne je doute avoir tenu de tel propos ici ne confondez pas tout. Mon niveau d'étude? je ne le crie pas non plus sur tout les toits. Les contraintes de lieu de vie ça ne touche pas tant de gens que ça contrairement à ce que vous essayez de faire croire. C'est impressionnant la faculté que vous avez à déformer les propos. Quant à la caste des enseignants ce n'est pas le sujet ici

  • Kaptain Kirk
    Kaptain Kirk     

    Beaucoup s'imaginent que les déserts médicaux, c'est forcément le bled de 300 bouseux consanguins au fin fond de la creuse. Ben pas seulement. Pont st martin (10 km de Nantes)= désert médical. Bain de Bretagne (10 000 habitants, 30 km de Rennes)= désert médical. Et il y a une poste, des collèges, un lycée, une piscine, des cinémas. C'est pas tout à fait la steppe sibérienne...

  • dan6
    dan6     

    Pouvez vous expliquer plus clairement votre réponse ; pour ma part je pense que c'est une bonne approche ; pas de remboursement donc pas de clients pour ces médecins car je pense les malades choisiront des médecins conventionnés dans ces zones ou il y en a déjà assez (cote d'azur , certains arrondissements de Paris et de grandes villes)

  • jileffff
    jileffff     

    Simple !!! pour avoir plkus de médecins dans toutes les zones il suffit ... de les payer correctement. Ce qui est loin d'être le cas actuellement.

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire