En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Au collège de Gémozac (Charente Maritime), des pastilles rouges et vertes remplacent les notes.
 

Vincent Peillon le ministre de l’Education s’exprimera jeudi sur la réforme de l'école. Il souhaite une évolution du système de notation. Les enseignants, eux, sont près de 40% à souhaiter la fin des notes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

57 opinions
  • rezbrau
    rezbrau     

    Maintes fois abordé par les enseignants: la difficulté à préparer les cours.Ne pourrait-il être envisagé dans la formation des enseignants un volet plus dense concernant cette préparation dont ils font fréquemment état dans la composition du temps de travail à la maison.Il est fâcheux de constater qu'un temps important est ainsi consacré et que parfois les 2/3 du temps en cours est dévolu à la discipline!

  • lapsus
    lapsus     

    Un jour un maitre d'université informe ses étudiants d'un "GRAND CHANGEMENT" et leur tient à quelque chose près ce langage: " Désormais et au nom de la solidarité et de la justice je vous informe que vos notes seront additionnées et nous en ferons la moyenne afin que tout le monde est la même chose au nom de l'égalité. Certains se réjouïr de cette avancée "sociale" d'autres qui travaillaient dure pour y arriver faisaient "grise mine" mais comme il n'étaient pas majoritaire, démocratiquement par un vote il fut décidé qu il en serait désormais ainsi. Donc le travail des partiels précédents furent l'objet de cette nouvelle procédure. La moyenne fut de 15. Certains plein de joies allèrent des le jeudi soir fêter cela. D'autres rentrèrent dans leurs chambres pour réviser, un peu décu de leurs notes en baisses. Advint ce qui devait arriver après cela les semaines suivantes la fête continua pour certains pour d'autres cela relevait du masochisme, bosser, bosser. Aux partiels suivants la moyenne fut de 10. OUPs!!! là les plus courageux se découragèrent firent leurs sacs et partirent. Les autres incrédules les qualifièrent de mauvais camarades, d'égoïstes et de noms d'oiseaux parce qu ils ne voulaient plus participer à l'effort collectif. Et bien mesdames messieurs la France à travers son éducation en est

  • Sophie28 EER
    Sophie28 EER     

    encore un commentaires des plus intelligents! Moi, je suis enseignante et je n'ai absolument pas été concertée donc dire qu'on a encore trouvé le moyen de ne rien foutre, c'est vraiment faire preuve d'un manque absolu de réflexion. Je n'ai pas du tout l'impression d'être une fainéante et mon mari et mes enfants pourraient en témoigner. Vous devriez tenter une fois de préparer une journée de classe pour une classe à plusieurs niveaux pour vous rendre compte du temps que cela prend car la classe, ce n'est pas seulement les 6 heures par jours devant les élèves, ce sont les préparations, les recherches et bien sûr les corrections.
    Il est toujours facile de dire que les autres ont des métiers de feignants, pouvez-vous nous dire le vôtre que l'on puisse nous aussi formuler toutes les idées pré-conçues relatives à votre métier?
    Sur ce, je vous encourage à réfléchir pour évoluer un peu, je l'espère

  • CHTI 333
    CHTI 333     

    La forme de l'enseignement c'est Important et vous avez surement raison Mr Peillon ,mais pensez au fond , aussi et surtout . Enseigner aux Eleves , que le Principe Républicain de la Superiorité de L'Autorite Civile sur l'Autorité l'Autorite Religieuse ,dans la vie publique est intangible . De retour a la maison , il ne faut pas que certains enfants , entendent dire l'inverse .....!

  • singe savant
    singe savant     

    "Auto apprentissage"... ce qui laisse à penser qu'il y a des "Allo apprentissages"... C'est super quelqu'un qui peut apprendre à la place d'un autre...

  • Tout en finesse
    Tout en finesse     

    concernant votre pseudo...

  • jimy781
    jimy781     

    on nous prepare une génération d'illétrés, bravo la gauche socialo bobo, seuls comme d'habitude les enfants de riches ou d'enseignants , auront accés au savoir, et aux bonnes écoles ; c'est le nivellement par le bas , bel avenir pour nos jeunes, pourquoi s'étonner des dérives de toutes sortes qu'on entend dans les médias.
    notre société est en pleine déliquescence .
    tout ceci est affligeant. j'ai honte pour mon pays

  • PATPAT
    PATPAT     

    A lire tous les commentaires je vous trouve le plus logique, comme ça, ils pourront ces enfants avoir plus de liberté sans traumatisme et certainement un avenir très prometteur lol

  • Elyzabeth 31
    Elyzabeth 31     

    Ma chère Rebeca,je ne sais pas si nous avons le meme age,mais en 1960,nous étions notés,et c'est pas pour celà,que certains élèves,n'ont pas une bonne situation,et réussir dans leur vie,je suis une jeune retraitée de 61 ans,j'ai terminée ma carrière,très heureuse car ma carrière je la dois a personne,je suis arrivée seule,et très fiere de mon parcours.

  • dark pig
    dark pig     

    Bah.... Ecriture T9 automatique. On a beau rectifier, il en passe toujours un peu (d'où une erreur de pseudo aussi). Mais bon, à part ta remarque inutile ... Une remarque constructive?? non? C'est marrant comme les personnes qui n'ont rien à dire s'arrêtent sur des details qui ne font pas avancer. Si ça se trouve tu n'as même pas d'enfant. Une seule chose pour toi: ferme la!

Lire la suite des opinions (57)

Votre réponse
Postez un commentaire