En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Vent de panique à l'institut du sein à paris
 

par Gérard Bon et Alexandria Sage PARIS (Reuters) - Depuis la veille de Noël, jour choisi par le gouvernement pour recommander le retrait des...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • smartiz
    smartiz     

    c'est la panique, chez " les roberts! les lolos! les grosses paires de loches! les doudounes! les paiens!...... etc.......etc! decidement! le monde ne s'arrange pas!bonnes fetes et bonne année!... tout va s'aranger en 2012!... juré! craché!

  • racarm
    racarm     

    à l'aide des dossiers ,la SECU devrait pouvoir diffuser le nombre de cas relevant de la chirurgie réparatrice.

  • brigitte et michel
    brigitte et michel     

    Je souhaite du mal à personne mais de là a faire prendre en charge les retraits d'implants mamaires par la sécurité sociale . QUAND ELLES ONT décidé DE FAIRE poser des implants elles ne sont pas venu me voir , alors que maintenant il faudrait que je paie pour elles . A NON . Moi j'ai les petits nichons que mes parents m'ont fait , je fais avec et j'enmerde tous le monde.

  • PsyA2Bals
    PsyA2Bals     

    L'argent publique va encore être utilisé pour des femmes qui devraient soigner d'abord leur tête avant leurs nibars et le reste - EXCEPTE DANS LE CAS DE CHIRURGIE REPARATRICE.

  • evergreen
    evergreen     

    Rien à voir entre les patientes de la chirurgie reconstructrice (après cancer ou accident) et la chirurgie esthétique où Madame s'est fait poser des attributs sexuels plus performants. Les premières doivents être prises en charge totalement, alors qu'il serait honteux au vu des difficultés de la sécu qu'il en soit de même pour les ballons des dames botoxées, liposucées, aux lèvres transformées en groin!

  • politikat
    politikat     

    Ce fait fera réfléchir certaines , la chirurgie esthétique n'est pas anodine, de plus, on met en lumière la malhonnêteté dans un milieu qu'on a tendance à trop faire confiance, après l'affaire médiator, les PIP, mais rappelons nous l'hormone de croissance, le sang contaminé...et ceux qu'on ignore encore ! L'esthétique est un milieu déjà opaque, les femmes dans cette course effrénée à la beauté feraient n'importe quoi, aujourd'hui elles en paient le prix fort !

  • la panthère rose
    la panthère rose     

    On ne sait plus a quel Seins se vouer !!!!!

  • .realiste
    .realiste     

    il sont tous responsable, les chirurgiens et leur appât du gain, afssap et ses agréments a coup de soudoyer, les clientes qui veulent se croire la plus belle en ce miroir, il est temps de mettre un terme a tous ces profiteurs et arrêter de rembourser n'importe quoi par le biais de la secu déficitaire

  • lennie
    lennie     

    Ce que je ne comprends pas c'est qu'en 2000, les USA ont interdit l'utilisation des ces prothèses sur son territoire et que nous Français on a continué pendant 10 ans à les mettre dans les corps des femmes. Il faut dire qu'en 2000, c'était Jospin qui était aux manettes. Cà ne vous rappelle rien ? le sang contaminé ? encore des socialistes au pouvoir à l'époque. J'oubliais : responsables mais pas coupables !!!!!!

  • Bachelolo
    Bachelolo     

    généralisée... et la pulpeuse ministre toujours en poste... Pourtant question boulettes elle en commet un rayon...

Votre réponse
Postez un commentaire