En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les physalies perturbent les plages d'aquitaine
 

BORDEAUX (Reuters) - L'arrivée cet été sur les côtes d'Aquitaine de physalies, animaux proches des méduses responsables de brûlures de la peau, a...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Mr Hulot
    Mr Hulot     

    Et oui après les mégots de cigarettes, c'est la faune sauvage qui dérange tous ces beaufs.

  • smartiz
    smartiz     

    mais biensur, mon ami, je connais rien a la mer, simplement je suis né a ARCACHON, je savais nager presque en meme temps que je savais marcher, et a l'age de 10 ans j'allais travailler sur les parcs a huitres, et j'adorez ça et pour couronner le tout, je fais de la voile hauturiere depuis 50 ans!....a par ça je connais rien de la mer!sinceres salutations

  • choupi 65
    choupi 65     

    puisque en Bretagne elles seraient asphixiées par les algues vertes...et au JAPON irradiées par l'accident nucléaire (justement la presse ne fait pas bien son travail ,car elle n'en parle plus ,poutant le danger continue ..)comme SMARTIZ :dans les années 60 ,il y en avait pas (méme les méduses ,c'était en Méditerranée ) es-ce une concéquence du déréglement climatique ...??

  • titi64
    titi64     

    Il faut pas aller à la mer alors....
    Reste la piscine du camping ..... Bondée de monde.... Comme le metro....Ils sont toujours tous au même endroit au même moment......... Comme les manchots mais plus crade car ils jettent tous avec suffisance leur mégots dans le sable "sauvage" de l’océan......... L' instinct grégaire........Surement.........
    Ils auraient du rester chez eux ces petits parisiens tout rouge; Y savait pas que l’océan c’était sauvage......Le contraire des jeux vidéo.......
    Les piscines dans le 93 par exemple; Y a pas de méduse, y a pas de monde les jeunes préfèrent nager dans les cages d'immeubles....

  • ozman
    ozman     

    Un peu stupide votre intervention. Dans les années '50, il ne devait pas avoir grand monde sur vos plages (les quelles d'ailleurs?). C'est sûr qu'un fromage dans l'eau ne devait pas prendre beaucoup de risque à l'époque. Mais contrairement à ce que vous dite, ces bestioles sont très dangereuse car vous pouvez vous faire toucher ailleurs que sur les cuisses. Imaginez des lésions à vie au visage si le choque ne vous fait pas boire la tasse pour de bon. Et pour faire attention aux filaments qui traînent dans l'eau : bonne chance. On voit que vous parlez de ce que vous ne connaissez pas. Donc, retournez dans votre baignoire, et laisser la presse, qui fait son travaille, avertir les gens qui fréquentent nos plages.

  • smartiz
    smartiz     

    c'est pas nouveau! quand j'etais gamin dans les années 50 il y en avais déja!...et on en faisait pas un fromage! quand il y en avait une, qui nous frottée les cuisses, la seconde fois, on faisait attention! et ça ne paraissé pas dans SUD OUEST DIMANCHE!

Votre réponse
Postez un commentaire