En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Var : 6 000 hectares de vignobles détruits en partie par la grêle
 

Un violent orage de grêle a frappé le Var ce dimanche en fin d’après-midi. 6000 hectares ont été touchés et 70 à 100% des récoltes ont été dévastées. Un désastre pour certains viticulteurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • La Révoltée
    La Révoltée     

    Marre de toutes ses têtes bien pensantes qui croient tout savoir sur notre métier !
    De quel droit osez-vous avancer de pareil absurdités ?
    Viticultrice en Champagne, j'ai moi-même été grêlée en 2003 résultat moitié de la récolte touchée à 100%, aide de l'état ... 0€ !
    Par contre, impôts et MSA à payer en temps et en heure malgré tout.
    Couprose, arrête de porter toute la misère du monde sur tes épaules !
    Si tu as des idées bien définies sur notre profession nous nous avons l'intelligence de ne pas en porter sur la tienne !
    A bon entendeur ...

  • leviti
    leviti     

    je suis écoeuré de lire vos message en pensant que l'état payera les dégats.
    Renseignez vous avant de balancer de fausses idées. Si il y a bien un monde qui ne profite pas des aides de l'état c'est bien le monde viticole, juste bon à payer mais rien en retour. Alors amis viticulteurs, n'écoutez pas ces jaloux et franchement bon courage à vous.

  • vigneron
    vigneron     

    Oh mais renseignez vous avant de dire n'importe quoi ! Dans ces cas la ce sont les assurances qui payent. Assurances qui, vu les risques, coutent une blinde aux agriculteurs, plus qu'a bien d'autres formations (eh oui faut connaitre la chose, les injustices ne sont pas toujours la ou on le croit). Quant a la crise elle touche toutes les professions, ca n'a donc aucun rapport avec des phénomènes naturels.
    Enfin, les agriculteurs ou vignerons sont aussi des entrepreneurs qui se prennent tout dans la mouille (impôts, salariés choyés par l'Etat, environnement, etc..) et qui peuvent meme payer l'ISF a cause des nombreuses possessions immobilières qui garantissent leur production mais qu'ils peuvent évidemment perdre en cas de dettes.

  • mrduc78
    mrduc78     

    Encore une fois les vignerons (ou agriculteurs) vont encore pouvoir pleurer et ramasser des subventions de l’état et de l’Europe.
    Et nous on paiera encore l'addition!!!
    Quand un artisan n'a plus de boulot, l’état et l’Europe ne l'aide pas et lui n'est pas un propriétaire terrien comme peuvent l’être les vignerons (ou agriculteurs).

    Y en a marre, qu'ils se démerdent!!!!!!!!

  • couprose
    couprose     

    l'etat va payer,par contre pour les artisants qui font face a la crise ,au travail au noir ,au auto entrpreneurs etc,rien tu coule ou tu te debrouille pour payer tes charges si non on te saisie la baraque et encore quand t,en a une

  • quintenicais
    quintenicais     

    moins vin dans le pays OH OH CONO tu as fait le plein de Glaçons pour le pastis eh eh

  • vigneron
    vigneron     

    Mais il y a vraiment des mandales qui se perdent ! Le vin est un des derniers fleurons de l'économie, il y en a pour tout les prix.
    Quant au désastre, il est malheureusement récurrent dans le Var qui souffre souvent d'inondations ou pluies dévastatrices. En aucun cas il ne s'agit de coup marketing ou d'excuse pour augmenter les prix.

  • couprose
    couprose     

    belle aubaine pour augmenter le prix du pinard,meme la vinasse est a au moins 2,50 euros soit 17francs les75cl

  • fanfan9111
    fanfan9111     

    il y aura moin de gens bourrés sur la route

Votre réponse
Postez un commentaire