En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'interpellation tôt lundi matin de suspects dans les violences commises en octobre à Moirans (Isère) montre que "la justice (et) l'Etat sont au rendez-vous" et agissent avec "fermeté républicaine" - Lundi 18 janvier 2016
 

Après une vaste opération menée par plus de 300 gendarmes à Moirans, théâtre d'une extrême violence, Manuel Valls a affirmé avec fermeté l'autorité de l'Etat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • LeFrançais-ral.ouf
    LeFrançais-ral.ouf     

    Faux - Pour l'instant c'est la police que fait le travail -
    Reste à voir ce que la Justice va donner comme peine à ces individus qui ont détruit les moyens de transports de travailleurs et fait des dégradations inadmissibles.

  • AgentK3
    AgentK3     

    Seulement 15 arrestations? on se fout de qui?

  • 
         

    A Furiani ... en octobre dernier après le match Bastia-PSG ... 2 banques incendiées ... 19 policiers blessés ... + d'un million d'€ de dégâts ... les interpellations c'est pour quand Manuel Valls ...;-)

  • pistache33
    pistache33     

    Ça arrive un peu tard, tout ça c'est de la récupération. Politique, les élections ne sont pas loi. Alors on dégage un peu d'énergie . Feriez mieux de vous défoncer pour faire repartir l'économie car s'est possible.

  • valgego
    valgego     

    Les rendez-vous manqués ( Anne Vanderlove )
    Le 20 octobre cinquante émeutiers d'un camp de gens du voyage brûlent 35 voitures et bloquent 125 trains avec des voitures ne leur appartenant pas . 120 policiers et pompiers déployés, les exactions filmées par toutes les chaînes sous les yeux des forces de l'ordre . Aucune interpellation en flagrant délit . En Janvier soit trois mois après, il faut plus du double de policiers pour procéder aux interpellations avec des manquants à l'appel .Le rendez-vous manqué du 20 octobre est devenu un lapin le 18 janvier , moralité , il faut trois mois à un problème non réglé pour refaire surface multiplié par deux .

  • dacatoro
    dacatoro     

    La justice et l'Etat ont du raté le " Rendez-vous " sur l'autoroute A1 en prenant les itinéraires bis.......

  • FRY
    FRY     

    Les interpellations c'est bien ; les condamnations c'est mieux ; et l'application des peines le top du top....

Votre réponse
Postez un commentaire