En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

4 Français sur 10 trouvent que les vacances de la Toussaint arrivent trop tôt

Classe d'école
 

Selon un sondage, 4 Français sur 10 estiment que les vacances de la Toussaint qui débutent ce vendredi soir, arrivent trop tôt dans le calendrier scolaire.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Tistis
    Tistis     

    Tout à fait d'accord avec Vanda 100. L'article dit simplement que les parents peuvent difficilement poser des congés pour les vacances de la Toussaint, pas que ces vacances sont inutiles.
    En revanche, comme souvent hélas, l'article est très mal documenté et contribue à faire croire que les enfants en font de moins en moins, ce qui est faux.
    Les vacances de la Toussaint ont été instaurées sous la 3e République, elles sont passées à 9 jours (une semaine entre 2 week-end) en 1960 et pourtant la rentrée était le 1er octobre.
    de 1965 à 1982, on les a raccourcies à 5 jours (1 we + 3 jours), puis on les a rallongées à 9 jours PARCE QUE la rentrée était avancée au 15 puis début septembre.
    Les enfants ont des journées très fatigantes, notamment parce que en plus de la cantine épuisante par le bruit, des devoirs et leçons à apprendre le soir (spécialité bien française) les horaires de travail et de transport de leurs parents leur font des journées à rallonge... et le pire, c'est que ce sont souvent les plus modestes qui cumulent toutes les sources de fatigue et donc les difficultés de concentration (les classes aisées habitent et travaillent en centre ville, donc journées plus courtes pour les enfants aussi)
    Il faut avoir quitté l'école avant 1960 pour n'avoir eu qu'un ou deux jours à la Toussaint, et nul ne peut nier que les conditions de vie étaient bien différentes et en particulier la longueur des trajets domicile-travail des parents, de plus en plus grande de nos jours, pesant directement sur la qualité de vie et la fatigue des enfants. Ce qui n'est pas la moindre des injustices de notre temps.

  • ♥ de France
    ♥ de France     

    "4 Français sur 10 trouvent que les vacances de la Toussaint arrivent trop tôt"
    "6 Français sur 10 trouvent que les vacances de la Toussaint arrivent à temps"
    Fascinant de voir comme quoi, une simple tournure de phrase peut rendre la perception d'un titre accrocheuse ou non. Les médias sont passés maîtres dans la discipline de faire du bruit avec du silence.

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à ♥ de France)

    A moins que 6 Français sur 10 s'en fichent, comme moi par exemple...mais cela n'empêche pas ta dernière phrase d'être hélas bien vraie !

  • vanda100
    vanda100     

    7 semaines de cours, ce n’est rien pour les parents ? On voit bien que ce ne sont pas eux les enfants ou les enseignants qui vont à l’école.... On peut dire que ce sont les vacances de Toussaint qui sont les mieux placées et qui permettent le repos sans forcément s’éloigner de chez soi.

    Autrefois (il y a 40 ans, 50 ans ?), les enfants étaient plus attentifs. Ils avaient un niveau homogène, étaient moins turbulents surtout au collège, plus disciplinés et respectueux... En clair, l’école était moins fatigante qu’aujourd’hui.

    Le problème aujourd'hui aussi, c’est de faire garder ses enfants pendant les vacances scolaires ou même de les occuper... Et là, les parents n’ont pas tous la fibre de l’animateur indépendamment des contraintes du travail.

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    N’importe quoi ! A quelle heure se couche la petite qui ne peut pas se réveiller ? De mon temps, mais il y a longtemps, il n’y avait pas de vacances d’automne… deux jours fériés en novembre, le 1er et le 11… la première pour aller en famille (visite au cimetière), la deuxième pour suivre les commémorations du 11 novembre… de nos jours, il FAUT partir – absolument…
    Je vous fais grâce du reste du calendrier scolaire… mais il faut bien avouer que ces rythmes scolaires ne préparent absolument pas les enfants pour l’avenir…
    Censure garantie…

    Syrion31000
    Syrion31000      (réponse à SuperPlus)

    On prépare des feignasses et les enfants rois des enfants rois. Pauvre bout de chou, c'est fatigué. Bizarrement pour les jeux vidéos, les tablettes etc ils ne sont pas fatigués. J'ai onze neveux et nièces, je sais ce que cela donne.

    Syrion31000
    Syrion31000      (réponse à SuperPlus)

    On prépare des feignasses. Pauvre bout de chou fatigué à cet âge là!

Votre réponse
Postez un commentaire