En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Détenus radicalisés en prison: les surveillants de prison sous la menace

La maison d'arrêt d'Osny, dans le Val-d'Oise
 

Faut-il supprimer les unités dédiées aux détenus radicalisés? La question est posée après l'agression de deux surveillants de la prison d'Osny, dans le Val-d'Oise, par un jihadiste. Ces unités seraient mal sécurisées et présenteraient un danger pour les gardiens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Française femme de musulman
    Française femme de musulman     

    L'état à conscience que les principales radicalisation ont lieu en prison mais on continue incarcérer tout le monde avec tout le monde. Autant mettre un loup dans la bergerie... Mettrions nous le gourou du secte dans une unité hospitalière pour personne en en dépression ?! Posons-nous les bonnes questions. Des unités indépendantes pour les personnes présentant un risque de radicalisation pourquoi pas mais à quel prix aussi "chambre individuelle vue sur jardin salle de sport privative..." Il y a beaucoup à mettre à plat en France et agissez on conséquences par que pour les élections présidentielles

  • danbas84
    danbas84     

    Je propose d"envyer une compagnie de CRS danschaque prison française...
    Comment
    Y a plus de CRS disponibles !
    Mosquée Calais Temples Ecoles ..... Ah bon !

Votre réponse
Postez un commentaire