En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Juliette, victime d’inceste parle pour la première fois de son calvaire.
 

TEMOIGNAGE - Deux millions de Français avouent avoir été abusés par un proche, mais le sujet reste encore tabou. Juliette, victime d'inceste pendant son enfance, veut rompre le silence et parle de ce qu'elle a vécu pour la première fois aux médias.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Survivant
    Survivant     

    2 millions ? C'est probablement beaucoup plus...
    Il y a aussi les inceste sur les garçons et l'inceste maternel dont on ne parle jamais.
    On croit que l'inceste c'est uniquement des hommes avec des fillettes...
    Si c'est probablement le cas le plus fréquent, il y a toutes les autres victimes qui subissent des effets semblables : mésestime de soi, victimisation, usage de drogues, alcoolisme, suicide, etc..
    Heureusement il y a des associations au sein desquelles des groupes de parole permettent de se libérer du fléau en disant son histoire et ses difficultés en présence d'autres personnes qui vivent les mêmes difficultés. On est parfois surpris des histoires de vie que l'on peut y entendre, la votre aidera les autres aussi.
    Je citerais en particulier les Survivants de l'inceste anonymes ( www.sia-fr.org ) mais il y en a d'autres comme AIVI ou AREVI.
    Allez-y ! Vous n'êtes pas seul(e)s !
    Quand l'humain redécouvrira l'ampleur des dégâts humains et sociaux de l'inceste, que certains s'évertuent à banaliser, l'humanité aura fait un vrai pas en avant.

  • AIVI
    AIVI     

    bravo pour ce témoignage
    à la journaliste : deux millions de victimes, c'est une source officielle ? qui dit cela ?

Votre réponse
Postez un commentaire