En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les syndicats se réunissent en intersyndicale ce jeudi pour décider des suites du mouvement contre la réforme des retraites. Mis à part la CFE CGC, ils font bloc.
 

Huit syndicats se réunissent ce jeudi pour décider de la suite à donner à la mobilisation contre la réforme des retraites. Ils pourraient décider d'une nouvelle manifestation, la septième depuis la rentrée de septembre, mardi ou jeudi prochain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

298 opinions
  • Onycroit
    Onycroit     

    Il est difficile voir même impossible de se battre contre la mafia ultra-libérale immiscée dans les plus hautes sphères politique, économique et juridique, qui se couvrent mutuellement, quitte à outrepasser systématiquement les lois en vigueur, copiner et placer "leurs soldats ou leurs familles aux postes-clés", pour enfin annihiler la moindre opposition. Attention aux choix des armes ! Qui a dit : Impossible n'est pas français

  • rupturedestock
    rupturedestock     

    Il faudra comprendre un jour que les chefs d'états ne gèrent que le stricte minimum (en occident principalement).Vous pouvez vous agiter,crier,piétiner,ça sera pareil,la pilule sera sous une autre forme ou sous une autre couleur, mais elle sera, car l'ordre est donné.Vous voulez le mondialisme,la loi des marchés boursiers,être dirigés par les lobbys et les organisations mondiales, pour vivre bien,aisément,ce que l'on veut vous faire croire, vous l'aurez,mais vous allez en pâtir de plus en plus.Vous en avez un aperçu en direct et cela s'accélère à une vitesse que vous en êtes dépassés.

  • esprit 88
    esprit 88     

    Qui peut m'expliquer un petit probléme de math que je ne réussi pas à résoudre. a)On doit travailler (pour le moment) 2 ans de plus pour financer les caisses de retraite. b)On travaille en moyenne 40 ans dans sa vie. Ce qui fait que toutes les 20 personnes qui vont travailler 2 ans de plus occupent un emploi d'une personne à vie.Et les caisses de chômage ce n'est pas nous, comme les retraites qui les payons ? Les polititiens nous ont expliqué que d'abaisser l'âge de la retraite c'était aussi pour le partage du travail, ce n'est plus vrai aujourd'hui ?

  • esprit 88
    esprit 88     

    65% des francais contre et le gouvernement continue, tu appelles ça la démocratie ? Ou alors la démocratie c'est juste au moment de voter et puis tant pis si un maximum de gens se sont laissés embobiner, on verra dans 5 ans et pour le moment le peuple peut la fermer !

  • cac41
    cac41     

    oui absolument

  • jelobr 89
    jelobr 89     

    ...Non ! pas possible !
    Là, je m'incline ! Enfin, on verra après cette journée-là ! Si je resultat est bon...
    Allez, en attendant, bonnes vacances et à très bientôt...

  • vounesavezdoncpas
    vounesavezdoncpas     

    Mon pauvre vous ne savez pas que l'edf ça épuise ! j'ai fréquenté pendant des années la boite, j'ai vu partir des tas de personnels administratifs partant à la retraite; si vous saviez comme ils sont frais , nickel, pas une ride, près à aller à pèche !

  • etpourtantcestvrai
    etpourtantcestvrai     

    Que les gamins arrètent de hurler pour la retaite à 62 ans ! quand ils auront 62 ans ou il devront encore travailler 10 ans, ou la retraite par repartition n'existera plus (ou que trés partiellement) ; Pourquoi parce qu'avec 1 actif pour 1 retaité on ne peut pas 'repartir' .. c'est aussi con que ça ! mais il ne faut pas le dire,; ça fache !!!!

  • compas13
    compas13     

    Je viens de voir le "responsable cgt" EDF qui expliquait qu'il voulait mettre l'économie du pays à genou.... C'est honteux, scandaleux,innommable! Un tel abruti devrait étre viré de son entreprise et mme thibaut devrait le virer. C'est une honte! J' étais pour les manifestations: c'est fini. C4EST 2COEURANT/ IL N4Y A PAS DE MOT ASSEZ DUR;

  • Dinozzo77
    Dinozzo77     

    Ce sont en substance les choix qui s'offrent à nous selon le gouvernement et par extansion les medias. Evidemment dans ce contexte là, comment trouver le mouvement social de ces dernières semaines légitimes ? Comment trouver normal cette volonté d'une partie de la population de vouloir concerver les acquis sociaux que cette réforme remet en cause ? Aberrant et irresponsable d'oser croire ces acquis encore viables dans ce contexte de crise. Les medias font donc bien leurs travail. Modeler l'opinion en distillant fatalisme, peur, impuissance et infantilisation des protestants face à la situation. Pour se faire, le débat en est réduit à ce simple niveau. Faire accepter la situation comme inéluctable pour l'opinion publique. Où explique t-on les causes véritable et les mecanismes de la dette ? Où explique t-on le pourquoi des deficits des différentes caisses sociales ? Nul part ! Pour le gouvernement, seul compte l'annihilation de la population. Pour se faire, les medias font de la propagande. Ainsi, tout cela remis en perspective, nous donne une drôle conception de la justice dans ce pays. Lorsqu'il y a crise économique, il y a systématiquement derriere payement de la facture par le peuple. Rien n'est donc remis en cause et rien ne change ! Quelle sera la prochaine étape ? On peu logiquement s'attendre à voir ce gouvernement s'attaquer aux congés payés ! Là encore, les arguments fallacieux ne manquerons pas ! Une limite ? A priori il n'y aura pour limite que la résistance du peuple à dire stop. Le pire pourrait être que l'abrutissement continu à tel point que le peuple soutiendra majoritairement la politique du gouvernement, même si ses effets s'en trouvent nefastes pour lui. Ainsi, au lieu de réagir en identifiant clairement la menace, le peuple, ne sera plus capable que de déverser sa frustration sur les bouc-emissaires choisit par les politico-médiatiques qui nous gouvernent...

Lire la suite des opinions (298)

Votre réponse
Postez un commentaire