En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les filles de Jacqueline Sauvage décrivent une femme "épuisée".
 

Jeudi, cette femme de 68 ans, condamnée à deux reprises à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent, a annoncé qu'elle renonçait à faire appel de son maintien en prison.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Facebook-10203698815845432
    Facebook-10203698815845432     

    Quand bien même la pétition recueillerait plus de deux millions de signatures, on n'applique pas la justice en fonction des pétitions, mais en fonction d'un code pénal, dont l'interprétation reste à la discretion des juges, malgrè toute l'empathie que l'on peut éprouver pour le calvaire de cette femme battue.

  • Facebook-699997826715565
    Facebook-699997826715565     

    Cette femme a été condamnée par deux fois par une cour d'assise, soit par un tribunal populaire , c'est donc qu'ils ont trouvé des raisons pour la condamner: une femme peut toujours quitter son mari, sans le tuer .... vous ne trouvez pas, elle n'était pas prisonnière.....si elle est libérée vous aurez une série de meurtres similaires..... Le divorce c'est tout de même moins violent que le meurtre vous ne trouvez pas ? Hollande a très bien agit il respecte la justice populaire

    patlafraise38
    patlafraise38      (réponse à Facebook-699997826715565)

    les terroristes ont des salles de sport et on ne met pas en prison les pédophiles, alors on peut lui mettre un bracelet

Votre réponse
Postez un commentaire