En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une pétition pour les étudiants étrangers
 

« La matière grise est de toutes les couleurs », c'est le message d'une pétition lancée ces derniers jours par une centaine de personnalités. Elles demandent le retrait de la circulaire Guéant, qui empêche nombre de diplômés étrangers de rester travailler en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

130 opinions
  • masnaguetti
    masnaguetti     

    Il y a en France suffisamment de jeunes diplomés qui cherchent des stage ou des emplois pour ne pas encore permettre aux jeunes étrangers diplomés de rester chez nous mais bien au contraire de les encourager à faire bénéficier leurs pays d'origine de la formation qu'ils ont reçue. Demandez donc aux étudiants Français ce qu'ils en pensent arretons la Démagogie

  • vivica05
    vivica05     

    Dis moi tu t'informes dans la vie ou ton quotidien te suffit? Pcq c'est de notoriété publique que les réseaux de la Françafrique sont maintenus depuis les décolonisations.Et je ne parle pas du peuple français mais de ces gouvernements successifs bref encore récemment on a vu la tentative de maintien au pouvoir de ben ali par Aliot marie

  • Lola69000
    Lola69000     

    Alors maintenant s'il y a des dictateurs en Afrique c'est de la faute des français !!!
    Le peuple français s'est battu au nom de la liberté et pour la démocratie...
    Il est temps que certains pays arabes se réveillent au lieu de rejetter la faute sur les français ! C'est bien le peuple musulman qui choisit des républiques islamiques alors ne venez pas vous plaindre !!!

  • Lola69000
    Lola69000     

    Vous oubliez un élément essentiel... Le chômage !!! Combien d'étudiants surdiplômés en France vont de stages en stages demi-rémunérés ou non. Et ce phénomène ne fait que s'intensifier avec la crise.
    Pour les étrangers comme pour les nationaux, trouver un emploi stable et rémunéré correctement relève du défi. A l'heure de la récession générale en France et où l'emploi est si rare, la priorité devrait être aux nationaux.
    Mais aucun souci à avoir... Les lobbies immigrés veillent au grain.

  • vivica05
    vivica05     

    C'est facile de soutenir les dictatures et de placer des dictateurs a la ben ali en Afrique depuis 50 ans grâce a aux réseaux de la françafrique et ensuite demander aux étudiants d(y retourner. Quel avenir y ont ils? Aucun.

  • vivica05
    vivica05     

    Pourquoi les étudiants ne bénéficieraient ils pas de l'allocation logement? Je vous signale qu'ils paient la taxe d'habitation, la redevance, quand ils travaillent ils paient l’impôt sur le revenu, sans compter la TVA quotidienne bref ils paient tout ce qu'un français paie au nom de quoi ils n'auraient pas droit à 100 eur / mois d'aide au logement? Et je rappelle qu'ils ont l'obligation d'avoir au minimum 615 eur pour vivre en france

  • Expat'
    Expat'     

    Nous parlons d'étudiants étrangers qui viennent en France pour étudier. Ces étudiants ont choisi la France pour sa culture, le cout peu élevé de nos universités et pour la qualité de l'enseignement supérieur français. Ces étudiants sont d'abord formé en langue française et e culture française par des français résident à l'étranger qui ont été formé à cela en France (merci de penser aussi aux emplois de ces français qui œuvrent chaque jour pour la France). Ces étudiants sont logés par les CROUS au même titre qu'un français venant étudier autre part que dans sa ville de résidence. Pour vivre, ces étudiants étrangers travaillent (Mc Do, Auchan...) et donc cotisent déjà pour la France. Après leur formation, soit ils rentrent chez eux, soit ils décident de rester et donc de travailler en France pour la France, en apportant leur connaissance linguistique et culturelle dans nos entreprises. Ils vont donc payés des impôts, cotiser... comme Mme Le Pen, vous ou moi. Tout pareil. Alors? Quid du soucis? Nos entreprises embauchent le meilleur candidat possible ce qui est naturel. Refuser d'employer des étudiants formés et diplômés chez nous, c'est idiot.

  • Jalass
    Jalass     

    "La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part"

    La phrase exacte.

  • jeanpie
    jeanpie     

    Je ne comprends pas car ces jeunes diplomés peuvent avoir un bon job et comme cela ils développeraient leur pays. Mais je suis bête, je n'avais pas compris qu'ils n'auraient pas le même salaire qu'en France et cela au détriment de nos étudiants qui eux peinent au pôle emploi.

  • ATN
    ATN     

    Pas de soucis, la circulaire sera supprimée après les élections. Après tout, il vaut mieux maintenir un jeune des cités au chômage et embaucher à prix réduit plutôt que de payer des salaires décents et risquer de réduire les bbénéfices des rentiers. Et puis on est encore loin des 20% de chômage de l'Espagne.

Lire la suite des opinions (130)

Votre réponse
Postez un commentaire