En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La femme de 46 ans a été mise en examen.
 

Les deux familles dont la femme gardait les enfants ont noté que le comportement des petites avait changé. Après avoir posé une caméra, ils ont vu la femme mettre une couche culotte dans la bouche du bébé et laisser la fillette sur le balcon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Badvann
    Badvann     

    Elle aurait mieux fait de garder les gamines avec des boules quiès

  • inessio
    inessio     

    En effet, il ne s'agit pas d'une assistante maternelle agréée mais d'une nounou. Qu'est ce que cette remarque sous-entend?
    La nounou était portée par un site officiel de mise en relation des parents et des personnes dont le métier est la garde d'enfants (=nourrice). Du fait de la pénurie de crèches et d'assistantes maternelles agréées en région parisienne, la plupart des parents n'ont malheureusement d'autre choix que de se tourner vers ce type de solution. Le métier de la personne en question était bien "nourrice" (elle exerçait ce métier depuis plusieurs années et n'était pas connue des services de justice) et elle était déclarée par ses employeurs.

  • dumoly
    dumoly     

    Il ne s'agit pas d'une assistante maternelle agréée mais d'une nounou sans contrôle employée aux domiciles des parents!

Votre réponse
Postez un commentaire