En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une nationalisation de florange n'est pas sans risque pour le gouvernement
 

par Yann Le Guernigou PARIS (Reuters) - La perspective d'une nationalisation de Florange, agitée pour contraindre ArcelorMittal à céder le site...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • lamadeleine
    lamadeleine     

    pourquoi seulement florange les autres seraient-ils des sous ouvriers. si on nationalise florange il n'y a aucune raison de laisser les autres dan le caniveau c'est tout le monde ou personne.

  • guiloune
    guiloune     

    Le gouvernement socialo-communiste, se croit en URSS....mais ils ont un quart de siècle de retard. Ces déclarations de nationalisation sont une très grave erreur économique et politique. Les investisseurs étrangers déjà très frileux depuis que la gauche est au pouvoir en France, vont fuir à toutes jambes. Madame Parisot savait pertinemment ce qu'elle disait ce matin dans sa déclaration. Ceux qui l'ont contrée, sont des naifs au plus au point et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

  • sesmo
    sesmo     

    pourquoi toutes les entreprises en difficulté ne demanderaient pas à être nationalisées?

  • raimu 13
    raimu 13     

    N'oublions pas que Mittal emploie environ 20000 personnes en France dans une kyrielle d'entreprises. Si on l'embête à Florange, il peut fermer de nombreuses petites entreprises ici et là dans tous les départements, et délocaliser en Belgique ou en Allemagne. Nous n'aurons plus qu'à remercier Hollande et son joueur de fifre Montebourg. Foutez donc la paix aux patrons. la CGT se croit chez les SOVIETS ????

  • legaulois
    legaulois     

    A la lecture de cet article il ne faut pas avoir fait les grandes écoles pour comprendre que nos gouvernants du jour sont totalement en dehors de la plaque et que nous autres, pauvres pigeons de contribuables allons payer la note TRES SALEE....
    Qui aujourd'hui achèterait en bourse des actions destinées à brève échéance à une valeur ZERO ???... Personne sauf notre bonne vieille gauche qui ainsi se paiera le silence de la CGT et des électeurs potentiels pour les municipales...

  • brindille 75
    brindille 75     

    très lourdes à digérer pour les contribuables - c'est le leit-motiv de ce gouvernement, des impots, des taxes, des surtaxes, des taxes sur les impôts, des contributions généralisées, c'est ça qu'ils apprennent à l'ENA ! en réalité, ils n'ont aucune idée de comment s'en sortir et ils ont atterndu 10 ans pour nous le confirmer -Comme qui dirait, vous n'êtes pas bon à rien mais des mauvais à tout !

  • la déroute
    la déroute     

    nationalisation, oui, ce mot est encore dans le dictionnaire et la gauche va nous en rappeler d' ou elle vient en renationalisant arcelor mittal. le problème c'est que demain "arcelor france" ou la "régie arcelor" nous appartiendra à tous, et oui elle sera financée avec nos deniers. on va donc sauver 627 emplois pour une somme astronomique de plusieurs centaines de millions d' euro. chouette!!!! mais j' en appelle à tous les employés d' aulnay peugeot pour qu' il en soit de même, ceux de pétroplus, ceux d' air france KLM, les fralib, et bien d'autres. et puis quelle vision auront nos partenaires de voir de tels agissements. ça va donner envie de venir investir en france, on peut en être certain!!!!. après avoir tapé sur la tête des riches français et de tous les autres bien sûr, on tape sur les industriels français et étrangers. avec des hommes rétrogrades comme sapin, montebourg, ayrault et hollande bien sûr, on est mal barré!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire