En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le navire échoué à Erdeven. Cliché de Claire Andrieux@RMC prise au lever du jour ce vendredi.
 

La nappe de fioul d'1 km, en provenance d'un navire échoué dans la tempête Joachim, se trouve ce vendredi à quelques mètres une plage d'Erdeven en Bretagne, non loin de la presqu'ile de Quiberon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

46 opinions
  • saintjust
    saintjust     

    On ne sait pas quoi inventer pour faire chier les automobilistes,il ne va pas de même avec les capitaineries sur la navigation des poubelles qui empoisonne régulièrement la BRETAGNE

  • toto229
    toto229     

    est ce que les écolos et notamment la candidate à la magistrature suprême va venir avec sa pelle et son seau se salir les bottes?

  • jojo42000
    jojo42000     

    la capitainerie n'aurait aucun pouvoir ??? Drôle de monde où la liberté des uns mets la vie des autres en danger ou englue le devenir d'innocents dans une mellasse durable.

  • oudagamandalam
    oudagamandalam     

    Je me demande si Me Joly a fait des erreurs judiciaires......

  • 44=bzh
    44=bzh     

    Il faut bien rendre justice aux journalistes qui a dit que c'est un "cargo" et vous n'êtes pas sans savoir qu'un vraquier est aussi un cargo, puisqu'il transporte des matériaux (sable, gravier, charbon, céréales, bois...). Ensuite, le commandant du navire pouvait très bien refuser de sortir du port sous la tempête. Il a la responsabilité de ses hommes et de sa cargaison. Tout fini à l'océan, y compris les bout de plastique que les gens laissent traîner dans les caniveaux, mais là, c'est la grosse "mer-douille" qui tue d'un seul coup des milliards de vie maritime.

  • Joseph71
    Joseph71     

    J'adhère!

  • Des faits
    Des faits     

    Je suis attristé de lire tellement d inepties !
    Beaucoup d entre vous crachent leur haine sans rien savoir de cette histoire.
    J ai un devoir de réserve en raison de ma position dans cette affaire, mais je peux vous assurer que les médias se sont fourvoyés en communicant des informations partiellement erronées.
    Il s agit d un vraquier qui était vide de toute cargaison.
    Il s est échoué sur le rivage, comme cela arrive plusieurs fois par an à travers le monde. Une partie de ses combustibles se sont répandus comme lors de nombreux accidents de la circulation tous les jours sur nos routes. La quantité est plus importante d un coup et surtout plus visible, mais je n ai jamais lu un seul commentaire sur la pollution des accidents routiers...

    Par ailleurs depuis Erika de nombreux règlements ont été adoptés et surtout mis en place, renforçant la Securité Martine, par l amélioration de la construction des navires, la mise à la casse de nombreux "vieux" d entre eux et la multiplication des contrôles de l état des navires lors de leurs escales dans les ports, s ajoutant aux arrêts techniques périodiques.
    Il y a beaucoup moins de navires "poubelles" dans les eaux européennes que sur nos routes, alors arrêtez de dire n importe quoi.
    La mer (tempête ou pas) reste dangereuse, demandez à tous les marins pêcheurs bretons ou d ailleurs et lorsqu un chalutier coûle on se désole (à juste titre) pour la vie difficile de ses marins, mais on ne parle pas des soutes qui finiront par ressortir des fonds des mers...
    Je vous demande de respecter les marins de ce navire qui risquent leur vie très souvent pour transporter les produits qui finiront dans vite maison, votre jardin, votre assiette ou bien encore au pied de vos sapins dans quelques jours...
    Un professionnel du transport maritime

  • 44=bzh
    44=bzh     

    Encore la Bretagne et son environnement qui paye le prix du laxisme et du désintéressement des ministres qui du moment que ça ne touche pas leur commune ou Paris s'en foutent. Ils n'ont pas voulu imposer, comme cela se fait au USA les double coque sur les cargos et surtout les pétroliers. Là, c'est un cargo, mais quand il y aura un pétrolier qui crèvera sa cargaison, la catastrophe sera amplifiée. Le seul problème avec la double coque, c'est la condensation qui se forme justement entre ces coques et qui génère à long terme de la rouille. mais avec un peu de volonté, tout problème trouve solution.

  • Joseph71
    Joseph71     

    écouter, relever les correspondances radios maritimes..et des téléphone portables de ce navire....on gagnera du temps et dépenser moins d'argent...et pour agir au plus vite . Et pourtant je suis anti EELV ...au lieu de tergiverser....

  • marin breizhoù
    marin breizhoù     

    Les marins ne font qu'obéir aux ordres reçus par leur armateur, esclavagistes des temps modernes. les marins n'ont rien à voir la dedans, pour preuve, le commandant à préférer se mettre au mouillage au lieu de prendre la mer. la faute revient aux autorités, comme en 2001 et le triste naufrage d'un caboteur ayant couté la vie à 5 marins. pourquoi laisser sortir des bateaux de petite taille et sur ballast par ce ce temps??

Lire la suite des opinions (46)

Votre réponse
Postez un commentaire